Sign in
Download Opera News App

 

 

Peut-on frapper impunément son enfant ?

Contrairement aux pays occidentaux, en Afrique, la chicotte fait partie, d'une certaine façon, de l’éducation des enfants. Seuls quelques parents, apparemment occidentalisés, excluent la chicotte dans l’éducation de leur progéniture. En Afrique, plusieurs raisonnent en ces termes: « La chicotte amène l’enfant à mieux retenir ce pourquoi il a été puni et ainsi, à corriger immédiatement son attitude afin d’éviter d’éventuels coups. Les parents qui frappent leurs enfants ne le font pas, sauf exceptions, par sadisme, mais « pour leur bien », pour bien les éduquer, et donc avec le désir de bien faire. Ils ont d'ailleurs pour la plupart été élevés de la même façon et ne font que reproduire de bonne foi l'éducation qu'ils ont reçue ».

Or, la fessée et les autres punitions corporelles, comme secouer, gifler, taper ou pincer ont des effets négatifs sur le développement psychologique et social d’un enfant. En effet, pour bien se développer, l’enfant a besoin de vivre un sentiment de sécurité physique et psychologique. De ce fait, tout parent se rendant coupable de violence sur la personne de son enfant peut « croiser la justice sur son chemin ». Car en effet, le fait de frapper son enfant constitue, selon le cas, l’infraction de violence, voie de fait ou l’infraction de coups et blessures volontaires. Le père ou la mère de famille engage sa responsabilité pénale et peut aller en prison, puisque ces actes sont punissables. En effet, lors de son examen par le comité des droits de l'homme en 2015, le Gouvernement déclarait que tous les châtiments corporels étaient: "interdits partout et suivis notamment en milieu carcéral, à l'école et dans le milieu familial", et que le code pénal les qualifie d'agression physique (article 384 relatif aux coups et blessures dans le milieu familial). Il convient de retenir qu'il faut avoir le sens de la mesure, sinon on s'expose à la rigueur de la loi; un peu comme le footballeur ivoirien Oumar Ben Salah, qui avait été jeté en prison pour avoir exercé de graves violences sur son fils Mohamed. On se rappelle, cette affaire avait à l'époque fait grand bruit et avait ému l'opinion publique.

THE BEST OF THE BEST

 

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires