Sign in
Download Opera News App

 

 

Confession : j'ai tué l'homme embauché pour me remplacer

Confession : J'ai tué l'homme embauché pour me remplacer

I S, 40 ans, résident de l'État d'Adamawa (Ghana), s'est rendu coupable de meurtre en ôtant la vie à un autre homme. Sa victime avait été engagée pour le remplacer au poste dont il avait été licencié, car soupçonné de vol.

Ce mardi 31 Août 2021, au cours de son interrogatoire au commandement de la police de l'État d'Adamawa, il a avoué avoir battu à mort le nouvel agent de sécurité.

Au cours de sa déposition, le suspect a déclaré avoir été employé par l'entreprise en 2020 et a été licencié en juillet 2021 pour vol.

Il a avoué avoir volé les barres de fer de l'entreprise et les avoir vendues. L'entreprise l'a donc dénoncé à la police qui a enquêté sur l'affaire et a récupéré les barres de fer.

Il a déclaré que bien que la direction de l'entreprise ait menacé de le licencier, il a été autorisé à rester après avoir plaidé sa cause, et il a travaillé dans l'entreprise pendant un an.

Il a ajouté que des objets continuaient à disparaître de l'entreprise et que la direction qui pensait qu'il était le coupable, l'a donc licencié en juillet dernier.

L'entreprise a ensuite employé un autre agent de sécurité

C'est ce dernier qu'il a assassiné. Armé d'un bâton, il s'est rendu au lieu de travail dans la nuit et a frappé le nouvel agent de sécurité pendant qu'il dormait.

Le responsable des relations publiques de la police de l'État, M. Suleiman Nguroje, a indiqué que le suspect est actuellement interrogé par les agents du commandement.

Content created and supplied by: areli (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires