Sign in
Download Opera News App

 

 

A peine une fake news occasionnant des troubles passe qu'une autre survient

Quand est ce que mes frères et sœurs ivoiriens comprendront qu'une fake news peut ruiner, en une fraction de seconde, toute une nation construite pendant des années ?

Ivoiriens ressaisi toi !

Pas plus que cinq jours nous étions à un part d'une guerre entre nations, n'eut été la grâce de Dieu et l'intervention rapide et rigoureuse de nos autorités. Ce qui a coûté cher à l'auteure de cette fake news( 5 ans de prison et une amende de 2.000.000 FCFA)

Aujourd'hui, l'Ivoirien récidive.

En effet, depuis un temps, la puissance électrique en côte d'Ivoire a eu une baisse. Ce qui entraîne très souvent des coupures intempestives.

Alors pour faire face à ce désagrément occasionné indépendant de la volonté de la CIE( compagnie ivoirienne d'électricité), ladite compagnie a procédé à une alimentation électrique par commune.

À cet effet, un programme avait été établi avec les jours et heures de coupure bien détaillés.

Cependant, un individus prend le malin plaisir de publier un faut programme de coupure:

          

Chers ivoiriens, la fake news est un crime de l'information et est passif de poursuite judiciaire.

Que les récents troubles qui ont occasionné un mort et un emprisonnement nous servent de leçon.

Chers lecteurs que pouvez vous proposer comme solutions aux fake news?

Abonnez vous en appuyant sur "suivre" afin d'être informés à temps.

Content created and supplied by: Sourced'eauvive (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires