Sign in
Download Opera News App

 

 

Wassakara : malgré la caméra de surveillance qui le montre en train de voler, il nie avoir volé


Innocent, jeune ivoirien de 20 ans domicilié à Yopougon Wassakara, père d'un enfant, employé d'une société de la place, a été dénoncé par la caméra de surveillance de son employeur le montrant en train de voler des câbles de fer de véhicules, un mardi du mois d'Avril, à une heure du matin. Dès le lendemain de son forfait, le jeune homme s'est rendu au marché de la Féraille pour y vendre ses câbles sectionnés au prix de 7.500 francs. C'était sans savoir que ses images ont été enregistrées par la caméra de surveillance la nuit de son délit.


Avec la pièce à conviction de la caméra de surveillance, Innocent a été mis devant les faits de la vidéo l'incriminant. Téléporté à la MACA le 9 Avril 2021, date de sa mise sous mandat de dépôt, le garçon de Wassakara est passé en jugement le 19 Avril 2021. Monsieur El Houssine a représenté la société victime à la partie civile.

Interrogé par le juge, Innocent a reconnu être celui qui est présenté sur la caméra de surveillance en train de couper les fers, à une heure du matin.

- Vous reconnaissez être le jeune homme dans la caméra de surveillance.

- Oui madame. Mais je n'ai pas volé, s'est-il défendu, provoquant l'hilarité dans la salle.

Pourtant la caméra le montre bel et bien en tain de voler.

Comme on pourrait le prévoir, Innocent n'a pas été innocenté. Pour le procureur, quelqu'un qui nie son délit devant des preuves scientifiques ne peut changer. Il faille qu'on le punisse en l'envoyant au cachot pendant 2 ans !


Le tribunal a déclaré le prévenu coupable en le condamnant à 12 mois de prison et à 100.000 francs d'amende.


Louis-César BANCÉ



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

yopougon wassakara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires