Sign in
Download Opera News App

 

 

Assassinat manqué d'Assimi Goïta : « l’assaillant est un enseignant » JA

Les fins limiers du côté de Bamako ont commencé à livrer les premiers éléments de réponse sur l’attaque au couteau dont la cible n’était autre que le Chef de la junte militaire le Colonel Assimi Goita à la grande mosquée de Bamako lors de la célébration de la fête de la tabaski.

         « Vêtu d’un boubou marron et le visage en partie dissimulé sous un chèche bleu, l’assaillant est un enseignant » a révélé Jeune Afrique dans une publication ce jour 21 juillet 2021 après avoir recueilli les propos d’un commissaire de police interrogé par l’AFP.

        Par ailleurs, les premières informations avaient fait cas de deux suspects interpellés après cette attaque mais selon les résultats des premières investigations, « il s’agissait en fait d’un membre des forces spéciales, armé d’un pistolet, que la garde présidentielle n’avait pas reconnu ». L’assaillant vite neutralisé par la garde rapprochée de Goita aurait donc pour l’heure agit seul.

        Un autre fait repris par les medias depuis hier a été confirmé par ces premiers résultats de l’enquête toujours en cours, en effet « dans le camp présidentiel, on affirme également que ce dernier (l’assaillant) était sous l’effet de la drogue ».

        Les enquêtes en cours livreront à coup sûr les tenants et les aboutissants de cette attaque qui si elle avait abouti aurait mis à mal la transition au Mali et plonger ce pays déjà éprouvé par les attaques djihadistes dans des lendemains faits de grandes incertitudes.

     

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

Bamako

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires