Sign in
Download Opera News App

 

 

Taxis compteurs/ Drissa Diaby aux propriétaires:« La vidéo-surveillance est là»

Le  président de l'Association des détenteurs de taxis-compteurs et communaux de Côte d'Ivoire (ADTC-CI), Drissa Diaby dit Diaby TV2 a entamé une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière, à l'endroit des conducteurs et propriétaires de taxis du district d'Abidjan.



La sensibilisation des acteurs du transport sur la sécurité routière en vue de réduire les accidents de la circulation en Côte d’Ivoire bat son plein. Dans cette optique, l’Association des détenteurs de taxis compteurs et communaux de Côte d’Ivoire (ADTC-CI) a convié les propriétaires et chauffeurs de taxis à son siège sis au Plateau Dokui, le mardi 24 août 2021. A cette occasion, le président de l’ADTC-CI, Drissa Diaby dit Diaby TV2 a lancé un appel aux propriétaires de taxis. « Maintenant les vidéo-surveillances sont fonctionnelles. A partir du 7 septembre prochain, si un chauffeur fait une mauvaise conduite et qu’il est pris par les caméras, le propriétaire du véhicule recevra un message verbalisant. Car, c’est son nom qui est sur la carte grise du taxi. C’est pourquoi, nous attirons la vigilance des propriétaires de taxis compteurs dans le choix de leurs chauffeurs », a fait savoir à ses pairs Drissa Diaby. Il a aussi invité chacun à jouer sa partition afin de mettre fin aux nombreuses morts du fait de l’incivisme sur les routes.

Par ailleurs, le président de l’ADTC-CI a exhorté les conducteurs à ne pas violer les règles du code de la route. A savoir notamment le respect des feux tricolores, le respect des agents de régulation de la circulation, des piétons, des limitations de vitesse et des panneaux de signalisation, à éviter de rouler en sens inverse en cas d’embouteillage et à bien stationner.

Il a les invités les acteurs du taxi compteur à s’inscrire dans la nouvelle donne. « Les taxis compteurs sont la vitrine d’Abidjan, la capitale économique du pays. La bonne conduite doit commencer par nous », a-t-il insisté.

Rappelons que selon les statistiques, au cours des cinq dernières années, on a pu dénombrer en moyenne par an en Côte d’Ivoire, plus de 12 000 accidents corporels, 1200 tués et plus de 21 000 blessés pour un coût économique estimé à 3% du Produit intérieur brut (PIB).

Face à ce triste constat, le ministère des Transports a décidé de prendre des mesures urgentes pour le district d’Abidjan. Il s’agit, entre autres, du lancement d’une campagne de sensibilisation et de répression pour les défauts de visite technique et documents de transports ainsi que le démarrage de la vidéo-verbalisation.

 AKE

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

côte d'ivoire diaby tv2 drissa diaby

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires