Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbagbo à Mama : Après Sikensi, son cortège bloqué par une foule impressionnante à Sinfra

Dix jours après son arrivée en côte d'ivoire, l'ex président ivoirien Laurent Gbagbo, après avoir observé quelques jours de ''deuil'' en mémoire aux victimes de la crise postelectorale a décidé de se rendre dans la région du Gagnoa.

En effet comme annoncé par son service de communication, le miraculé de la cour pénale internationale séjournera dans son village natal du dimanche 27 au lundi 28 Juin 2021.


Ainsi il s'agit pour l'ex pensionnaire de la prison de la Haye de se rendre tout d'abord dans son village maternelle (Blouzon) à 16 heures pour saluer ses parents et se recueillir ensuite sur la tombe de sa mère, Gado Marguerite décédé quelques temps après son retour d'exil alors qu'il était en prison avant de se rendre dans le village de Mama, son village natal.

A cette occasion des milliers de ces partisans issus des différentes villes, ne voulant pas se faire raconter sont sortis massivement pour l'accueillir à leur tour.

Après la ville de Sikensi c'est autour de la ville de Sinfra (Bazré) qui a bloqué le cortège du ''woody de Mama" pour célébrer avec lui la victoire.

Le long de la route qui mène à Blouzon c'est-à-dire de Sikensi à Yamoussoukro en passant par Sinfra ils sont sortis en grande masse pour saluer leur leader.

Quant à ce dernier il n'est pas resté insensible face à cette liesse populaire. On peut donc observer ces deux doigts depuis son véhicule pour répondre à son peuple.

Entre la ville de Sinfra située dans le centre ouest de la côte d'ivoire et le village de Blouzon à l'ouest le cortège du président Gbagbo Laurent traversera plusieurs villes où d'autres partisans l'attendent pour l'acclamer.

Cette situation imprévisible va sûrement modifier le programme de l'ex chef de l'État qui devait être dans son village natal à 16 heures GMT.

Laurent Gbagbo rejoint sa ville natale après dix ans d'absence, à la suite de son acquittement définitif fin mars 2021 de crimes contre l'humanité par la justice internationale et du feu vert donné par son rival, le chef de l'État Alassane Ouattara, au nom de la "réconciliation nationale".

Content created and supplied by: MichaelGbagbo (via Opera News )

après sikensi côte d'ivoire gbagbo laurent gbagbo à mama

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires