Sign in
Download Opera News App

 

 

Avec cette nouvelle contradiction, Issiaka Diaby risque de perdre son fauteuil de président

La nouvelle s'est répandue depuis hier. Issiaka Diaby et son collectif vivent actuellement un "coup d'État"(Mdr).

Pour rappel Issiaka Diaby s'est révélé juste après l'acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en tant que membre d'un collectif dit "Collectif des victimes de Côte d'Ivoire" (CVCI) dont il est le président.

En réalité, depuis ce moment le collectif ne fait que manifester contre la décision de la CPI qu'il qualifie de "trahison".

Et ce malgré le fait que les Ivoiriens dans leurs ensemble aspirent grandement à la réconciliation.

En tous cas, pour Diaby et ses camarades, il faut que Gbagbo et Blé Goudé aillent à la MACA avant tout. Ils insistent et persistent que "le jour Gbagbo et Blé Goudé vont arriver en Côte d'ivoire ils iront les accueillir à l'aéroport et ensuite les conduire à la Maca", car d'après eux ils ont été condamnés par la justice Ivoirienne à 20 ans de prison à cause des crimes dont ils sont victimes.

C'est cette attitude de ce collectif qui a certainement suscité des polémiques ces temps-ci sur les réseaux sociaux.

Surtout avec la date du retour de Laurent Gbagbo qui est déjà annoncée, nombreux sont les ivoiriens qui se demandent "Gbagbo Laurent revient pourquoi, puisqu'il sera emprisonné à la Maca?"

Et C'est dans cette atmosphère que nous avons encore été surpris hier par la sortie de dame Massangbé Diabaté, qui se réclame aussi présidente des victimes Côte d'Ivoire. Ah oui, on aura tout vu en Côte d'Ivoire !

Dans une vidéo publiée par IVOIR TVNET cette dame s'exprime à ce sujet et est catégorique.

Monsieur Diaby représente les victimes de la crise de 2002, << mais il n'est pas le président des victimes de la crise poste-électorale de 2010 >> comme il le prétend. Alors,

<< il ne peut pas parler au nom des victimes de la crise poste-électorale. Les victimes ne se reconnaissent pas en lui...Je suis la présidente des victimes de la crise poste électorale. J'ai été nommée à la première commission nationale d'enquêtes en 2011. Et dommage c'est lui qui est écouté aujourd'hui partout... pourquoi ?

Aujourd'hui on ne parle pas de 2002, mais de 2010. Cette crise qui a fait 3000 morts.>>

Lien: https://youtu.be/ck5R4-pQy6Y

Toujours selon cette dame monsieur Diaby agi "pour des fins personnelles." Il ne se soucie même pas de la <<santé>> des victimes... D'ailleurs <<il fait le médecin après la mort >> ce n'est pas le moment de faire des manifestations. a-t-elle déclaré.

Alors mes très chers lecteurs, que pensez-vous de la réaction de dame Massangbé Diabaté. Est-ce que Diaby et son collectif pourront toujours bénéficier de la confiance des instances auprès desquelles ils mènent leurs activités après une telle réaction ?

Likez, partagez et Laissez vos avis en commentaires.

LASENTINELLE93, le pouvoir de voir et de faire voir.

Content created and supplied by: LASENTINELLE93 (via Opera News )

charles blé cpi côte d'ivoire gbagbo laurent issiaka diaby

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires