Sign in
Download Opera News App

 

 

Indonésie : deux jeunes flagellés pour avoir eu une relation intime avant le mariage

Indonésie : deux jeunes flagellés pour avoir eu une relation intime avant le mariage

Le lundi 28 Juin 2021, une femme s'est évanouie de douleur après avoir reçu 100 coups de fouet pour avoir eu des relations intimes avant le mariage, selon une sentence de la charia prononcée en Indonésie. L’information est relayée par le site The Irish Sun ce 30 Juin 2021.

La femme, dont le nom n'a pas été révélé, et son amant ont chacun reçu 100 coups de fouet lundi dans la ville de Lhokseumawe.

La ville est située dans la province la plus occidentale d'Aceh, en Indonésie, la seule région du pays qui dispose de l'autonomie nécessaire pour appliquer la charia.

Des personnes se sont rassemblées pour assister à la condamnation de la femme, qui a reçu des coups de fouet de la part de fonctionnaires de la police islamiste régionale, de la Wilayatul Hisbah et du Bureau de l'ordre public.

Des images montrent la femme sur un podium surélevé, vêtue d'une robe blanche et d'un foulard, entourée de fonctionnaires et de personnes filmant avec leur téléphone.

Après avoir reçu plusieurs coups de fouet, les genoux de la femme cèdent et elle s'affaisse sur son visage, tandis que des fonctionnaires s'avancent pour lui dénuder le visage.

Lors de la flagellation publique, deux autres accusés ont été battus pour avoir bu de l'alcool et un autre pour avoir organisé une chambre pour le couple.

L'homme aurait été puni de 75 coups de fouet pour avoir fourni un lieu pour les ébats, tandis que les deux buveurs d'alcool ont reçu 40 coups de fouet chacun, selon Tribun News.

Le chef de Wilayatul Hisbah, Zulkifli, a déclaré : "[Elle] a dû être transportée loin du site parce qu'elle s'est évanouie après avoir reçu 100 coups de fouet".

L'officier musulman a ajouté qu'elle avait rapidement repris connaissance.

Aceh est la seule province d'Indonésie à disposer de l'autonomie nécessaire pour appliquer la charia et le fouet.

La province très conservatrice pratique la flagellation pour toute une série de délits, dont la consommation d'alcool, l'adultère et les relations sexuelles avant le mariage ou avec des homosexuels.

En 2018, les responsables d'Aceh ont promis de mettre fin aux flagellations publiques et de les effectuer plutôt derrière les murs des prisons, mais malgré ces promesses, le nombre de flagellations publiques et de coups de bâton aurait augmenté.

Content created and supplied by: dayfrance (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires