Sign in
Download Opera News App

 

 

Grand-Lahou: une enseignante mise aux arrêts par la police pour séquestration de mineures, les détails

Une femme enseignante de profession a été arrêté par les agents de la police pour avoir séquestré ses propres nièces.

(Image d'illustration d'une voiture de police)

Voilà une autre et nouvelle affaire qui défraie la chronique dans la ville de Grand-Lahou, située au bord du Golf de Guinée, au sud de la Côte d'Ivoire dans la région des Grands-Ponts. En effet, une femme enseignante de profession a été arrêtée par la Police pour séquestration de mineures, ont rapporté les médias Koaci et AIP (Agence Ivoirienne de Presse, ndlr)


Ce mercredi 21 avril 2021, une institutrice de l’école primaire et préscolaire publique de Lowa Beugré, à Grand-Lahou, a été mise au arrêt par la police pour séquestration régulière de trois mineurs. Et d'après les informations rapportées par les médias Koaci et AIP, la femme qui vit avec trois filles mineures dans une cour bien barricadée avait l'habitude de séquestrer ces dernières quand son amant venait chez elle à la maison. C'est dire que lorsque son amant venait chez elle pour passer de temps où faire autre chose, elle les enfermait soit dans les toilettes soit dans la cuisine et les laissait sortir qu'après le départ de son copain. « Ce n’est qu’après le départ ce tonton que nous sommes libérées », a déclaré BA, âgée de 12 ans et inscrite en classe de 6ème comme rapporté par l'AIP.


Une situation qui a poussé, toujours selon l'AIP, les trois mineures à demander secours auprès d'un opérateur économique dans la nuit du mardi 20 dans les broussailles au quartier les 20 villas de ladite ville. « Tonton, pardon sauve-nous. Notre tante et son amant vont nous tuer. Nous ne voulons plus retourner chez elle », a indiqué l’une des fillettes ensanglantées à l’homme. À cet effet, l'homme a conduit les enfants à l’hôpital général pour les premiers soins avant de les conduire au commissariat de police. Et logiquement, l'institutrice a été interpellée par la Police et attend d'être déférée au tribunal de Daloa. Quant aux enfants, ils ont été placés au Centre social de Grand-Lahou alors que l'amant est activement recherché par les agents de la Police.


Sources :

https://www.aipci.net/cote-divoire-aip-une-enseignante-mise-aux-arrets-a-grand-lahou-pour-sequestration-de-mineures/


https://www.koaci.com/article/2021/04/22/cote-divoire/societe/cote-divoire-grand-lahou-une-enseignante-aux-arrets-pour-sequestration-de-trois-mineures-pendant-ses-ebats-sexuels_150472.html

Content created and supplied by: Balamba (via Opera News )

côte d'ivoire grand-lahou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires