Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon : à 6 heures du matin, un policier vole au secours d'une femme se faisant agresser


Ce 13 novembre 2021. Il est 6 heures du matin. Commune de Yopougon. Dame Fanta sort de son domicile pour se rendre au travail. En cours de route, elle est interceptée par un jeune homme de 26 ans qui la brigande en tentant de lui arracher son sac à main contenant de l'argent. La pauvre dame s'accroche à son bien en criant de toutes ses forces :

- Au voleur ! Au voleur !


Ses cris alertent heureusement un policier en civil, de passage, non loin de la scène de l'agression. Ce dernier, comme Zorro le justicier, se précipite pour venir au secours de la jeune femme et parvient à l'arracher des griffes du voleur téméraire.


Après un passage au commissariat, l'agresseur, qui répond au nom de Souleymane, est traduit devant la juge d'Abidjan, ce mercredi 24 novembre. Il essaie de se défendre en balbutiant, disant qu'il marchait avec sa petite amie quand soudain une dame s'est mise à l'accuser de vol, sans aucun fondement.

- Vous étiez avec votre petite amie, insiste la juge. Et tout d'un coup comme ça on vous a accusé de vol, sans raison. D'accord. Votre petite amie est-elle à l'audience ?


Souleymane se retourne et jette un coup d'œil dans le public.

- Non, elle n'y est pas, répond-t-il.

- Vous trouvez cela logique ? Comment on peut avoir un gars en procès et ne pas venir le soutenir en disant sa part de vérité ne serait-ce que pour le blanchir, si ce que vous dites est vrai ?

- Madame, c'est juste une petite chérie comme ça. On se gère elle et moi, donc...


Le policier, le sauveur de la dame, est présent à la barre pour son témoignage. Il fait un récit du déroulé de la scène de l'agression au cours de laquelle il dit avoir reçu un violent coup sous l'oreille, dont la douleur est encore perceptible.

Souleymane est dans de beaux draps, surtout que le parquet fait ressortir qu'il a été auparavant condamné à 1 an de prison pour vol. Cette fois, la procureure suggère qu'on l'envoie au cachot pour 5 ans !


Le tribunal prononce la sentence, et Souleymane est condamné à 18 mois d'emprisonnement, à 100.000 francs d'amende, 3 ans d'interdiction de paraitre.


Louis-César BANCÉ



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires