Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon / Les conducteurs des tricycles étaient en grève ce lundi. Voici la raison

Photo archive/ Les conducteurs des tricycles ont débrayé ce lundi

Les usagers habitués aux services des tricycles dans la commune de Yopougon étaient en difficulté ce lundi 11 octobre. Pour cause, tous les conducteurs de ces engins à trois roues sont rentrés en grève depuis ce matin. Selon notre source, la raison serait liée à la nouvelle mesure prise contre eux par le maire de la commune de Yopougon. En effet, très souvent accusés d'être à la base des accidents ou de créer des embouteillages, des restrictions leur ont été imposées dans l'exercice de leur métier. 

A en croire Sékou, jeune conducteur de l'engin, la mairie leur aurait interdit de rouler désormais sur les grandes voies de la commune :

" Nous payons les patentes comme tous les autres chauffeurs, et puis la mairie ne veut pas nous laisser rouler sur les grandes routes. On nous demande de rouler sur les petites voies qui ne sont pas pour la plupart, praticables. C'est dans ce petit boulot qu'on trouve notre pain quotidien. Qu'on nous laisse nous débrouiller un peu pour venir en aide à nos familles" plaide ce jeune conducteur. Rappelons déjà que le maire de Yopougon ne fait qu'appliquer la décision du ministre des transports qui demande à chaque maire de réguler la circulation de sa commune en trouvant surtout une solution au problème des conducteurs des tricycles.

Pour manifester leur colère ce lundi matin, les conducteurs refusaient tout chargement de marchandises. Alignés en file indienne, ils ont paradé dans la commune, plus précisément sur la voie Siporex-Carrefour CHU en klaxonnant fortement pour se faire entendre. 

Soulignons que plusieurs jeunes déscolarisés de la commune vivent aujourd'hui de petits métiers dont celui de conducteur de tricycle. Un petit métier juteux qui permet à beaucoup d'entre eux de s'occuper de leurs petites familles et de venir en aide à leurs parents. Dans la soirée, le calme était revenu. Les usagers de ces engins espèrent bien que les conducteurs pourront reprendre le travail demain.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires