Sign in
Download Opera News App

 

 

Nigéria: un homme a été arrêté pour avoir battu à mort sa femme enceinte de 6 mois et pris la fuite

Un homme a été arrêté le lundi 12 avril au Nigéria pour avoir battu à mort sa femme enceinte de 6 mois, puis débranché son appareil respiratoire avant de prendre la fuite.

(Le suspect)

Anthony Elvis, un jeune homme nigérian a été arrêté par le commandement de la police de Lagos le lundi 12 avril aux environs de 02 heures du matin, pour le meurtre de sa femme, Adaeze Destiny Ikpeama, une avocate de 28 ans morte à l'hôpital.

Selon les témoignages de certains voisins et proches du couple, le jeune homme battait régulièrement sa femme depuis leur mariage en 2014. C'était devenu un rituel quotidien pour lui. Il n'hésitait pas à transformer sa femme en sac de boxe, souvent parce qu'il n'était pas de bonne humeur ou même sans aucune raison.

On ajoute aussi que, malgré plusieurs interventions des parents des deux côtés demandant à Anthony d'arrêter de battre sa femme, qui est aussi la mère de ses enfants, l'homme continuait à brutaliser la pauvre jeune dame sans aucune pitié.

Les coups de trop se sont produits le samedi 10 avril dernier lorsque, malgré la grossesse de 6 mois d'Adaeze, Anthony l'ait battu sans relâche jusqu'à ce qu'elle se retrouve dans le coma. Les coups étaient principalement portés au ventre de la jeune dame de manière très violente.

Adaeze a été conduite à l'hôpital par ses voisins, où elle a été aussitôt mise sous oxygène pour la réanimer. Anthony, qui les a suivis jusqu'à l'hôpital, était à son chevet, puis quelques instants après, à débranché l'appareil respiratoire qui la maintenait en vie et a pris la fuite. Adaeze a fait un arrêt cardiaque et est morte par la suite.

L'homme qui était en cavale depuis lors, a été arrêté dans sa cachette à Lagos le lundi 12 Avril comme mentionné plus haut. Adaeze laisse derrière elle des enfants qui devront grandir sans connaître l'amour d'une mère.

(La victime)

Partagez pour faire comprendre aux femmes que le mariage n'est pas une fin en soi. Pourquoi rester là où on vous brutalise ? Certains diront "à cause des enfants" mais mieux vaut rester en vie pour ses enfants plutôt que mourrir par amour.

Adams Mohamed

Content created and supplied by: Adams_Mohamed (via Opera News )

Anthony Elvis Nigéria

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires