Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire un policier en service tabassé : comment l’affaire a été réglée en interne

Affaire un policier tabassé en plein rue par un inconnu, alors qu’il était en service. Comment le dossier a été réglé en interne.

 

Il y a presque deux mois, cette vidéo était devenue virale. C’est un élément de 22 secondes dans lequel on voit un monsieur s’en prendre à un fonctionnaire de l’Unité de Régulation de la Circulation (URC) de la Police nationale. Selon nos investigations les faits se sont déroulés dans la commune d’Abobo, précisément au carrefour de la Brigade de gendarmerie de ladite commune. Puis l’homme prend le fonctionnaire de police aux collets, avant que les deux personnes n’en viennent aux mains.



 

Ce qui a mis le feu aux poudres

 

L’homme en question que nous avons repéré est l’adjudant D.O, de la Garde pénitentiaire. Il vient et stationne précipitamment son véhicule de marque Ford et de couleur grise dont le moteur chauffe, en bordure de la voie. Il tente de verser de l’eau dans le radiateur lorsqu’il est interpellé par le policier qui lui demande de déplacer sa voiture de là, puisque c’est une «zone interdite». Le garde pénitentiaire se présente : «je suis l’adjudant D.O de la garde pénitentiaire». La réaction du fonctionnaire de police est spontanée : «c’est quel bon adjudant ça». Ce qui provoque la colère de D.O. Réaction qui fait place aux échanges virulents de part et d’autres, puis l’altercation filmée et balancée sur les réseaux sociaux par un témoin.

Quelques jours après, DO sera mis aux arrêts. Après auditions des protagonistes et celles des témoins, l’affaire sera réglée en interne. Entre le ministère de la Justice et des droits de l’Homme et le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité ce qui aboutira à la libération de DO qui a repris du service.

Il est en service à la délégation régionale de l'administration pénitentiaire d'Abidjan, Il est également Secrétaire national du syndicat des agents pénitentiaires de Côte d'Ivoire (SYAPCI). DO était précédemment en service à la maison d'arrêt et de correction de Bouaké. Avant d’être muté à la délégation régionale de l'administration pénitentiaire à Abidjan en 2021.

 

 

Content created and supplied by: Eric_Stephane (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires