Sign in
Download Opera News App

 

 

Emigration clandestine : 4 adolescents ivoiriens interpellés à Ouangolo avec une forte somme d'argent

Les 4 adolescents, ici au poste de contrôle mixte de Ouangolodougou.

Les nombreuses campagnes de sensibilisation des autorités, personnalisés publiques et ONG sur les risques encourus par les candidats à l'émigration clandestine semblent tomber dans des oreilles de sourds.

Quatre (4) adolescents ivoiriens ont été interpellés le lundi 18 Octobre 2021 par la Police de Ouangolodougou en partance pour le Maroc via le Mali avec en leur possession une forte somme d'argent.

Selon des informations dignes de foi s'appuyant sur le rapport circonstancié du Commissaire Bamba Miantoma, Chef de service du Commissariat de la Police Mixte de Ouangolodougou, et qui nous sont parvenues, il s'agit de quatre (04) ressortissants ivoiriens dont trois (03) mineurs et un (01) majeur. Les nommés, Diallo Toumani, âgé de 16ans, élève en classe de 5ème au Lycée moderne Ahigbé Koffikro, Sangaré Ismaël, 17ans, élève en classe de 5ème au Collège Moderne d’Aboisso, Diarra Bakary, 17ans, élève en classe de 5ème au Lycée Moderne Ahigbé Koffikro, et Koné Ismaël, âgé de 9ans, ferronnier de son état.

Une vue de la somme d'argent trouvée sur les 4 adolescents.

Tous les quatre ont été interpellés, selon nos sources, au poste d’observation de Nyoronigué, à environ 9 km de Ouangolodougou (617 km, région du Tchologo, dans l'extrême Nord du pays) alors qu'ils se trouvaient à bord d’un véhicule de transport en commun. Ledit véhicule était en provenance de la ville d’Aboisso et partait pour le Maroc via le Mali.

Nos 04 adolescents avaient en leur possession une forte somme d'argent évaluée à environ 2 millions de FCFA, ont confirmé ces sources.

Les 4 adolescents candidats à l'immigration ont, nous rapporte-t-on, été gardés à vue pour en savoir davantage.

Après le compte rendu fait au Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Korhogo, ce dernier aurait instruit les forces de police d’écrouer ces quatre (04) individus pour vol portant sur la somme de deux millions (2.000.000FCFA) appartenant au sieur Sacko Cheick, paysan, domicilié à Koffikro, dans la Sous-Préfecture d’Aboisso (Sud-Est de la Côte d’Ivoire, vers la frontière ghanéenne).

Affaire à suivre...

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

commissaire bamba miantoma mali maroc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires