Sign in
Download Opera News App

 

 

Ouragahio: une enseignante bastonnée par des éléments de la gendarmerie, les écoles fermées pour 48h

La coordination des enseignants du primaire et du secondaire de Ouragahio ont décidé d'arrêter les cours le lundi 17 mai 2021. Les enseignants ont décidé de soutenir une de leur collègue qui s'est faite bastonner par des gendarmes.

Les faits datent pourtant du 4 mai 2021. Date où des éléments de la gendarmerie de la sous préfecture faisaient un contrôle de routine. Ceux-ci ont aperçu Prisca Allaba qui est institutrice. Cette dernière roulait à moto sans casque et avait protesté contre une amende qui lui avait été infligée arguant que d'autres personnes ayant commis la même infraction n'avaient pas été verbalisées. La réaction des gendarmes ne s'est pas faite attendre.

Informés de ce qui s'était passé, les collègues de la victime ont décidé d'arrêter les cours pour une durée de deux jours dans toute la localité. Selon Samson Baya, secrétaire national du Syndicat des instituteurs pour une nouvelle vision de l'Ecole en Côte d'Ivoire (Synove), il faut qu'une suite judiciaire soit donnée à cette affaire.

L'époux de l'institutrice ne semblerait pas satisfait de cette situation et voudrait saisir le tribunal judiciaire pour que justice soit faite.

Content created and supplied by: lavoiedel'ombre (via Opera News )

Ouragahio

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires