Sign in
Download Opera News App

 

 

Enfants victimes d'Infirmité motrice cérébrale: une famille vole au secours d'une trentaine d'enfants

L'organisation non gouvernementale Coeur de Maman et Amour d'enfant organise mercredi 25 août prochain, à Yopougon Ghandi, Centre Sompohi, une Journée de l'enfant atteint d'infirmité motrice cérébrale (IMC). Selon la présidente Marcelle Opeli epse Gbahou, dont le fils souffre d'IMC, cette journée vise à faire connaître cette maladie au grand public et à mobiliser des moyens financiers pour la prise en charge medicale de la trentaine d'enfants IMC dont s'occupe son ONG.

Six années que la famille Gbahou fait face aux soins coûteux de leur fils qui souffre d'une INFIRMITÉ MOTRICE CÉRÉBRALE (IMC). Au cours des nombreuses séances de rééducation, la famille Gbahou relativise vis à vis de ses peines face aux cas d'autres enfants et mères abandonnées en raison de cette maladie.

Face au mépris, aux moqueries de certaines personnes ainsi qu' au coût très élevé de la prise en charge medicale d'enfant IMC (le traitement des enfants n'est pas subventionné par l'Etat), la famille Gbahou oublie ses propres peines, prend son bâton de pélerin et porte sur ses épaules celles des autres enfants et mères dans la même situation qu'elle. Elle met sur pied l'Ong Cœur de Maman et Amour d'enfant.

Qu'est ce que l'IMC ? Quelle est sa proportion en Côte d'Ivoire ? Quelles sont les difficultés des parents dont les enfants souffrent d'IMC ? Autant de questions qui trouveront des réponses lors de la journée qu'organise l'Ong Cœur de Maman et Amour d'enfant.

Pour l'heure, les organisateurs attendent de l'État la une subvention pour la prise en charge medicale des enfants et la construction des centres de rééducation. Selon un neurologue, le nombre d'enfants IMC est très croissant ces dernières années.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

yopougon ghandi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires