Sign in
Download Opera News App

 

 

Un "Diallo" qui a choisi de vendre du cannabis plutôt que du spaghetti


Diallo, un jeune ivoirien de 24 ans domicilié à Yopougon Gesco, s'adonnait au commerce de cannabis dans son quartier. C'est l'activité qu'il a trouvée pour joindre les deux bouts. Tout se passait bien pour lui jusqu'à ce que le 6 Mai 2021, il se fasse prendre par des policiers en civil, lesquels se sont fait passer pour des consommateurs de drogue. Ainsi piégé avec en sa possession 400 grammes de cannabis, le jeune garçon a été conduit au commissariat où il a expliqué sa méthode de travail de dealer, demandant la pitié des hommes en tenue. Il n'a pas été relâché comme il l'espérait. Le 10 Mai il a été placé sous mandat de dépôt, puis jugé le 17 Mai au tribunal.


Face au juge, Diallo a nié les faits de détention de cannabis en vue de la cession. "Je ne vends pas de drogue, mais je reconnais que je fume''.

Le procureur a demandé au jury de ne pas se laisser distraire par la dénégation du prévenu et de s'en tenir a ses déclarations du PV.


Diallo a écopé de 5 ans de prison et de 500.000 francs d'amende. À sa sortie de prison, il ferait mieux d'ouvrir un kiosque de spaghetti, comme la plupart des Diallo, pour gagner honnêtement sa vie au lieu de suivre les traces de Pablo Escobar...


Louis-César BANCÉ



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires