Sign in
Download Opera News App

 

 

N'Dotré : un conduit d'adduction en eau potable endommagé crée des dégâts

Le quartier "Terre-rouge" situé à N'dotré, à près d'un kilomètre et demi du nouveau Stade Olympique d'Ebimpé connait depuis plus d'une semaine un ruissellement d'eau qui attire la curiosité de la population. En remplacement de l'eau pluviale, ce ruissellement a accentué le volume des trous et autres dégradations déjà causés par les effets néfastes des pluies de ces temps-ci. Connaissant l'importance de l'eau dans la vie de tout être vivant, l'écoulement inutile de cette "source de vie" pourrait susciter de vives critiques quand on sait qu'elle manque dans certains endroits du district d'Abidjan.

Informés par des collaborateurs, nous-nous sommes rendus sur les lieux pour constater les faits. Effectivement, un ruissellement d'eau traverse tout le quartier à fort débit. Il nous a été rapporté que cette situation dure depuis plus d'une semaine. Nous avons donc commencé un peu en aval pour suivre l'écoulement dans le sens contraire. Nous nous sommes rendus compte qu'elle traverse de nombreux chantiers, parfois le long des murs de maisons nouvellement construites, causant l'élargissement des fosses creusées naturellement par la pluie. 

Remontant la pente, en amont, nous avons découvert la source du problème : il s'agit du déboîtement d'un des tuyaux d'adduction causé certainement par la forte pression d'eau. Cela s'est produit au bon milieu d'un chantier. L'eau coulant à flots a noyé plusieurs fondations et s'infiltre depuis tout ce temps dans le sol près des immeubles en construction. Ce qui n'est pas prudent car pourrait ramollir ou affaiblir la compacité du sous sol et mettrait en danger les maison. A travers les images d'illustrations vous pourriez constater avec nous les dégâts que causent cet désagrément.

Nous alertons à travers cet article les autorités compétentes afin d'intervenir au plus vite.

Jean Didier Degolé

Content created and supplied by: Jeandidierdegolé (via Opera News )

n'dotré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires