Sign in
Download Opera News App

 

 

Courrier au procureur: Babily Dembélé blanchi par celui qui l'avait faussement dénoncé

L'opposant et homme d'affaires ivoirien Babily Dembélé


Rebondissement dans l'affaire de " complot à l'autorité de l'Etat" dont est accusé l'opposant ivoirien Babily Dembelé incarcéré à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan(MACA) depuis le 26 octobre 2020.

Un ex-combattant répondant au nom de Minta Dramane et qui avait été le premier à être arrêté dans le cadre de la même affaire avait fait une dénonciation ayant conduit à l'arrestation du président du Congrès ivoirien pour le développement et la paix( CIDP). Depuis le 1er mai il s'est rétracté. Le 1er mai. A cet effet il a rédigé un courrier de "confession et de pardon" et commis Me Bado, huissier de justice pour un" exploit de remise de courrier" aux autorités judiciaires. L'huissier de justice a déposé le courrier au bureau du procureur Adou Richard puis au 10ème cabinet de la juge d'instruction. Mais celle-ci avait émis des réserves quant à l'authenticité du courrier. " La juge a estimé que rien ne prouvait que la lettre avait été rédigée par le détenu en question. Alors elle m'a conseillé de lui demander d'aller faire une déposition chez le régisseur qui lui, va l'acheminer au parquet et au 10ème cabinet", a indiqué Me Bado joint au téléphone.

S'executant le 14 mai, Minta Dramane a fait traiter le même courrier par le bureau des condamnés de la MACA et l'a déposé au secrétariat du régisseur. Celui-ci a continué la procédure en déposant ce courrier qui blanchi M.Dembelé au bureau du procureur sous le numéro de transmission 1673 du 14/05/2021 puis au 10ème cabinet sous le No 1669 du 14/05/2021.

Dans ce courrier Minta Dramane avoue que des kalachnikovs avaient été trouvés dans son véhicule . Il a été arrêté, conduit d'abord à l'ex-hotel Sebroko puis à la DST avant d'être placé sous mandat de dépôt et conduit à la MACA. il est interné au bâtiment C. Minta Dramane dit que c'est lors de son séjour à Sebroko puis à la DST qu'il a été manipulé par des personnes pour citer Babily Dembelé comme celui à qui appartenaient les armes saisies sur lui. Et que promesse lui avait été faite d'être libéré, recevoir une somme de 10 millions de FCFA et être recruté à la police nationale.

Mais des mois après, depuis sa cellule, Minta Dramane confesse, blanchit le président du CIDP et lui demande pardon pour dit-il "avoir la conscience tranquille". " En réalité, la main sur le Coran, M.Babily est totalement innocent. C'est une cabale montée de toute pièce contre lui", révèle l'ex-combattant. "Je demande pardon à M. Babily et à tous ses collaborateurs politiques détenus à la MACA pour cette affaire", conclut-il. Il s'agit de Floran Konan, Ouattara Issouf et Depié Gnoleba Marius.

Babily Dembélé, opposant ivoirien et homme d'affaires et plusieurs de ses collaborateurs ont été enlevés le 21 octobre 2020 par des hommes encagoulés.Conduits à la DST, certains ont été libérés mais le patron et trois collaborateurs ont été transférés à la MACA. 

Accusé de "Complot contre l'autorité de l'Etat", Babily Dembélé a été entendu le 9 mars 2021 par la juge d'instruction Eunice Enokou du 10ème cabinet du tribunal du Plateau. Et il était ressorti de l'audience qu'il a été victime d'une dénonciation. L'auteur cette dénonciation est donc l'ex-combattant Minta Dramane dont les nouveaux aveux relancent le dossier en faveur de l'accusé.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

minta dramane

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires