Sign in
Download Opera News App

 

 

Écho du palais : à peine embauchée, une fille de ménage dérobe la somme de 567.000f de son patron

Mlle KN, a comparu le jeudi dernier, 15 avril 2021 au tribunal de 1er instance d'Abidjan plateau pour les faits de vol portant sur la somme de 567000f. Voici les faits.

Mlle KN, jeune dame ivoirienne de 28 ans, cherchant du travail de femme de ménage, se rend dans une agence de placement pour s'inscrire. Elle est appelée deux jours plus tard par l'agence située à Yopougon andokoia.

Les clauses du contrat de travail étant définies à KN, la voilà au domicile du couple YS à Cocody Angre. C'est Mr YS qui vient chercher Mlle KN au carrefour du lieu de rencontre. Après les civilités, Mr YS très fatigué selon ses dires se couche dans le fauteuil au salon après avoir dit à la fille de ménage d'arranger les habits qui traînaient sur le matelas dans la chambre, en attendant son épouse qui viendra lui donner les tâches à exécuter.

Rentrée du travail, Mme YS trouve son mari endormi dans le fauteuil et le réveil en lui demandant où se trouve la fille de ménage. Le mari surpris fait savoir à sa femme qu'il à laissé la fille avec les enfants dans la chambre entrain d'arranger les habits. Automatiquement Mme YS rentre dans la chambre et constate la disparition de la somme de 567000f retirée des enveloppes dissimulées sous les habits dans le placard. Point de fille ménage, elle est partie. Automatiquement, Mme YS appelle l'agence pour lui faire part de sa mésaventure avec la fille de ménage recommandée. Après 4 jours de recherche, elle est appréhendée par la police du 16eme arrondissement de Yopougon et est placée sous mandat de dépôt le 8 avril 2021 à la maison de correction et de d'arrêt d'Abidjan (MACA).


Appelée à la barre pour répondre des faits mis à sa charge, Mlle KN dit ne pas reconnaître les faits. Alors s'engage un dialogue entre la prévenue et le juge.

Le juge :<< Mlle êtes vous entrée dans la chambre pour faire quoi?>>

Prevenue : << oui tonton,je suis rentrée dans la chambre avec la permission de monsieur, mais j'ai juste rangé les habits qui étaient sur le matelas pour les mettre dans une bassine que m'a recommandée monsieur, j'étais avec les enfants, desque j'ai fini de ranger les affaires, j'ai balayé la chambre jusqu'au salon et je suis partie>>.

Le juge :<< pourquoi êtes-vous partie sans prévenir votre patron?>>

Prevenue : << Tonton, j'ai eu peur de lui !>>

Le Juge : << Mais pourquoi? et quand il est allé vous cherchez au carrefour et vous conduire à la maison, pourquoi depuis là-bas, vous n'avez pas désisté?>>.

Prevenue :<< Quand il est venu à ma rencontre il portait un chapeau, dès que nous sommes arrivés à la maison, j'ai vu qu'il portait des dreads locks et j'ai pris peur, tonton j'ai peur des rastas>>.

Le juge : << pourquoi ?>>

Prevenue : << Parce qu'ils fument la drogue et ils sont agressifs>>

Un murmure sonore se fit entendre dans la salle au vue de ceque venait de dire l'accusée.

Le juge :<< Maintenant, pourquoi vous ne l'avez pas réveillé avant de quitter la maison, vous vous reprochez quoi? même si vous avez peur de lui, >>

Prevenue :<< Tonton j'ai pas pris l'argent, j'ai même pas duré dans la chambre, j'ai juste rangé et balayé aussi les enfants étaient avec moi>>

Le juge : << Quand tu es rentrée, là maison chez toi , est-ce que tu es retournée à l'agence ou bien tu as appelé?>>

Prevenue : << tonton j'ai appelé l'agence mais je ne me suis pas retournée là-bas>>

Le juge :<< Pourquoi ton portable était fermé durant tout ce temps ou tu étais recherchée?>>

Prevenue :<< j'ai pas fuir, mon portable était déchargé>>

Dans son réquisitoire, la procureure affirme que les faits de vol sont avérés, parceque KN à quitter la maison presque fuyant, pourquoi n'a-t-elle pas prévenu son patron couché au salon, parcequ'elle avait son butin dissimulé et cherchait à éviter les questions qui la retarderont afin d'être démasquée. maintenant, arrivée à Yopougon, elle ferme son portable pendant 4 jours et est introuvable après l'appel de ses victimes. Il a fallu que l'agence par des manœuvres subterfuges la localise, l'arrête et l'a conduit au commissariat avant de la mettre sous mandat de dépôt.

Le juge a suivi le parquet dans son réquisitoire. KN a été reconnue coupable des faits de vol portant sur des numéraires d'une valeur de 567000f. Ainsi elle est condamnée à 12 mois de prison ferme.

Édité par Ben Zoro

Content created and supplied by: serybibenjamin (via Opera News )

mlle kn

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires