Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : Motocyclistes et tricycles défient le pouvoir d’Abidjan

L’avènement de la crise post électorale a vu apparaître l’ère des motocycles et tricycles, à Bouaké et ensuite à Abidjan. Le phénomène s’est davantage amplifié à Abidjan dès la prise de fonction de l’actuel régime.

Malgré les décrets pris par nos autorités, les sensibilisations de la police et les verbalisations, les motocyclistes et tri-cyclistes continuent de s’opposer à l’autorité de l’Etat.

Ces engins à deux ou trois roues sont devenus de véritables moyens de transports de marchandises et de personnes concurrençant ainsi les moyens de transports traditionnels que nous connaissons.

La majorité des motocyclistes n’a pas fait d’auto-école et donc dispose pas de permis de conduire. Bien évidemment, ils ne connaissent pas le code de conduite. Ils roulent en méprisant ainsi les règles élémentaires de conduite. Ces motocyclistes sont de vrais amateurs de la vitesse et roulent à tombeau ouvert, sans casques. Ils sont un véritable danger non seulement pour eux-mêmes mais aussi pour la population.

En effet, il ne se passe pas de jour sans déplorer les dégâts et dommages que ceux-ci commettent en âme et conscience sur leurs passages. Ce sont de véritables machines à tuer sur nos routes.

Par ailleurs, beaucoup d’entre eux n’ont aucune autorisation émanant d’une autorité leur permettant d’exercer en tant que transporteurs.

Aussi est-il important de rappeler qu' à part quelques motos ayant des plaques d’immatriculation, la majorité n’en portent pas. Cela signifie que ces derniers ne paient même la vignette.

Malgré ''l’interdiction, les sensibilisations et verbalisations, les tri-cyclistes continuent de violer les dispositions légales en vigueur s'opposant ainsi à l'Etat » lançait au passage le Commissaire Principal de Police, Toure Abdul Kader avant une énième sortie cette semaine sur le terrain pour sensibiliser ces propriétaires de ces engins.

TheTraveler

Content created and supplied by: kouak.kan2 (via Opera News )

abidjan ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires