Sign in
Download Opera News App

 

 

CPI : découvrez ces pays africains qui contribuent au financement du fonds au profit des victimes

La cour pénale internationale CPI indemnise les victimes des accusés de l'institution à travers le Fonds au profit des victimes de la Cour pénale internationale (CPI). Selon jeuneafrique.com, le site du journal panafricain, le Fonds répond aux préjudices liés aux crimes relevant de la compétence de la CPI en apportant des réparations financières et en proposant des programmes d’assistance aux victimes et à leurs familles.

A propos du financement de ce fonds, Mama Koité Doumbia, la Présidente a révélé que sur le continent, seulement six États l’ont alimenté : la RDC, l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Mali, la Sierra Leone, et le Nigeria. L’Afrique représente seulement 16% des contributions volontaires quand l’Europe occidentale émarge à 42%.

Malgré la faiblesse qu nombre de pays africains contributeurs, la majorité des victimes des affaires traitées se trouvent en Afrique.

Parlant d'indemnisation, il peut arriver que les accusés de la CPI en soient aussi bénéficiaires. Et c'est l'article 85 du statut de Rome qui prévoit les possibilités d'indemnisation des personnes arrêtées ou condamnées : de la réparation en cas d'arrestation et de détention illégales à l'indemnisation en cas d'erreur judiciaire. C'est ce dernier cas qui pourrait concerner l'ex-président Laurent Gbagbo et son ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

CPI Fonds

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires