Sign in
Download Opera News App

 

 

Vidéo-verbalisation : Le gérant d’une structure relève les avantages et insuffisances

Dans le but d’améliorer la sécurité routière, l’Etat de Côte d’Ivoire a récemment instauré la vidéo-verbalisation le 7 septembre 2021. Près de trente jours après, les commentaires fusent de partout.

C’est dans ce cadre que le 30 septembre 2021, au cours d’une rencontre avec les acteurs, Coulibaly Adama, gérant de Pèlerin transport, s’est prononcé sur cette mesure qui permet de sanctionner à distance une infraction au code de la route.

 Dans son exposé, le conférencier a relevé quelques insuffisances. Sur le premier point, celui relatif aux acquis, l’orateur a relevé une baisse drastique du nombre des accidents. Une avancée notoire qu’il a saluée en ces termes :« (…) De façon drastique, les accidents ont baissé. Ce qui est aussi bien pour la sauvegarde des vies humaines, que pour les coûts d’entretien des véhicules. En effet, le patronat que nous constituons, remarquons que nos chauffeurs sont assez prudents actuellement. Autre avantage, nous constatons aussi une réelle diminution des embouteillages, donc, une fluidité de la circulation, car beaucoup de véhicules ont garé », souligne-t-il.

Avant de faire cette remarque :« (…) Six mois après, c’est clair que beaucoup de véhicules ne pourront plus passer leur visite technique, car les messages arrivent en retard. Tous les jours, c’est un sujet à polémique avec nos chauffeurs ». Il note en effet, des imperfections au niveau des messages. Il souhaite que ces messages viennent avec les types d’infractions commises.

« (…) Nous souhaitons avoir le type d’infractions sans pour autant aller sur le net sans la connexion »,propose-t-il.

Vivement que ces propositions soient prises en compte par la tutelle pour le soulagement des transporteurs.

Nathanaël Yao

 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

gérant

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires