Sign in
Download Opera News App

 

 

Insécurité routière à Bouaké, un grumier avec deux roues arrières manquantes en pleine ville

La ville De Bouaké comme toutes les autres de la Côte d'Ivoire, est depuis un certain temps sous l'influence d'une insécurité routière inédite, meurtrière et destructrice, qui voit le jour au lendemain de cette année 2021. Ainsi, prend-elle ses précautions les plus accentuées afin d' éviter un éventuel autre dégât.

En effet, dans la soirée d'hier dans cette ville, il se produisit un évènement qui captait l' attention de tous les passagers présents sur le lieu de l'action. En plein centre commercial de Bouaké, se déplaçait un grumier avec une instabilité inquiétante, face à laquelle bon nombre de personnes réagirent. Il se déplaçait sans soucis aucun sur une voie à grande circulation, laissant tous les usagers présent sur ce chemin, bien plus dans une inquiétude que dans un choc face auquel aucun agent des forces de l' ordre ne pouvait réagir, cause de leur absence remarquée sur sur le lieu de l'événement.

En effet, cela était ahurissant et inquiétant à la fois. C'était un camion de bois qui roulait avec une vitesse plutôt moyenne et un déficit du nombre de pneus requis pour sa circulation. Ces roues arrières n'étaient guère au complet. Il penchait sur son côté droit et obligeait tous les autres véhicule à prendre une distance assez considérable afin d'éviter un éventuel dégât involontaire.

Ce fut une occasion pour certaines personnes d'exprimer leur mécontentement en s'adressant au conducteur de ce camion qui présentait un grand danger pour le trafic routier.

En outre, pour un usager sur les lieux, la responsabilité revenait à l'état qui devrait prendre les dispositions nécessaires afin d'empêcher la circulation de ce genre de véhicules déjà proches du décès mécanique, comme le font certains pays développés du tiers monde et même de la sous région, tout en régularisant au maximum ce secteur, afin d'éviter demain d' être des spectateurs stériles face à un indésirable incident. Selon lui, mieux vaut prévenir que guérir .


[email protected]

Abonnez-vous pour plus d'infos !

Content created and supplied by: DjatchiDahiEmmanuel (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires