Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Soccer

 

La Liga

Liga : Gérard Piqué répond aux Merengues qui se plaignent de l’arbitrage Real Madrid-Séville

Le Real Madrid avait la possibilité de prendre la tête du championnat hier après le nul du FC Barcelone et de l’Atlético Madrid samedi dernier. Mais les hommes de Zidane ont laissé filer deux points comme tous les concurrents au titre, une situation qui énerve à Madrid, mais qui réjouit en Catalogne, ce qu’en témoigne le poste de Gérard Piqué.

Le Real Madrid a été tenu en échec hier par le FC Séville au cours de la 35e journée de la Liga espagnole. Un sérieux revers qui empêche les hommes de Zidane de mener la danse de la course au titre, puisque c’est l’Atlético Madrid qui demeure toujours leader. Et si au cours de cette rencontre les décisions arbitrales ont été au centre des attentions, le défenseur espagnol du FC Barcelone n’a rien à dire sur une situation qu’il déplorait depuis bien longtemps. C’est pourquoi il a répondu aux Madrilènes.

En effet, d’un penalty pour Karim Benzema et d’une possible expulsion de Bono, nous sommes revenus à un penalty pour le FC Séville concédé par Eder Militao dont le bras trainait après un coup de pied arrêté. Plus que la décision de siffler cette faute ou non, c’est le manque de cohérence de l’arbitre au cours de la rencontre qui a été pointé du doigt par le Real Madrid. Puisque côté FC Séville Jordan avait été coupable d’une main assez similaire plus tôt dans le match… une main qui n’a pas été sifflée.

C’est la raison pour laquelle Zidane a déclaré après la rencontre : « La règle n’est pas claire. J’ai vu deux mains et une seule a été sifflée, celle contre nous. Je ne parle jamais de l’arbitre, mais aujourd’hui, je suis en colère », et est même allé demander des explications à l’homme au sifflet. Un fait au passage extrêmement inhabituel qui a interpellé le défenseur catalan Gérard Piqué.


Puisque, si de leur son côté, les joueurs du Real Madrid sont en train de se plaindre, ce n’est pas le cas du Barcelonais. Pour rappel, le défenseur merengue Dani Carvajal a réagi à cette action sur Instagram en postant : « Quelle honte ! ». Mais Gérard Piqué n’a pas pu s’empêcher de lui répondre, et cette fois sur Twitter : « C’est en parlant qu’on nous comprend », a tweeté le joueur du Barça sous la vidéo de Movistar, faisant sans doute allusion à ses contestations d’après les Clasicos gagné cette saison par le Real Madrid, et dont l’arbitrage a été contesté par les Catalans.

Content created and supplied by: Supersport99 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires