Sign in
Download Opera News App

 

 

Élections FIF/Jacques Anouma formel : ''Unité ne veut pas dire consensus''

Même s'il n'est pas candidat, Jacques Bernard Anouma suit avec beaucoup d'intérêt, la prochaine élection du président de la fédération ivoirienne de football.

Dans un entretien accordé à L’intelligent TV, l'ancien Président de l'institution en charge du football en Côte d'Ivoire, a appelé les acteurs du ballon rond à s'unir autour de Mariam Dao Gabala et le comité de normalisation afin qu'elle puisse mener à bien sa mission principale qui consiste à organiser l'élection du président de la FIF.  

<< Soyons unis autour de la Normalisation pour tenir les délais et soyons unis autour des textes>>, a-t-il encouragé. Mais pour l'ancien Président de la maison de verre de Treichville, <Unité ne veut pas dire consensus>. 

Même s'il est taxé de partisan d'un camp par certains acteurs du milieu, Jacques Anouma rassure qu'il n'en n'est rien et qu'il milite plutôt pour la cohésion autour du football en Côte d'Ivoire. 

Pour rappel, ils sont trois principaux candidats à cette élection. L'ancien capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire, Didier, le Vice-président sortant, Sory Diabaté et Idriss Diallo, ancien Vice-président du comité exécutif de Jacques Anouma.

Content created and supplied by: Sirikikaloga (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires