Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : enfin l'ère de la renaissance de l'éducation en Côte d'Ivoire ?

L'arrivée d'une nouvelle ministre de l'éducation nationale ,un poste tant critiqué par de nombreux ivoiriens dû à l'image de la personne qui l' occupait en la personne de Mme Kandia camara.


L'éducation en côte d'Ivoire reste l'une des préoccupations des parents d'élèves qui estiment que le niveau de leurs enfants baisse de l'année en année .

Certains même vont jusqu'à mettre l'image de l'ancienne ministre en cause ! "Tel enseignant tel élève " .

Avec l'arrivée du Dr Marietou Koné nommée en remplacement de Mme Kandia camara qui occupait ce poste depuis 10 ans ,un poste tant critiqué par les ivoiriens ,Enfin Un ouff de soulagement pour les parents d'élèves ?

Mme Marietou Koné des sa nomination affirmait << Je m'engage a consolider les acquis et a apporter des améliorations ne nécessaire à l'effet de rentre notre système éducatif toujours performant en matière d'ordre ,en matière d'accès et en matière de qualité >> affirmait-elle.

*A noté que dès sa nomination la ministre est rentrée directement en contacte avec les cadres de l'éducation nationale .

*Elle compte réintégrer la dictée en primaire supprimé par son prédécesseur.

*elle prévoit augmenter le nombre de point au BAC et Au BEPC .

*Elle a l'ambition de dynamiser le section de formation des enseignants .

Ayant notamment la confiance des parents d'élèves la nouvelle ministres de L'éducation nationale est bondée l'ambition pour l'éducation en côte d'Ivoire qui se trouve aujourd'hui au bas de son échelle dépuis 1959 /1951 sous Le ministre Joachim Bony (second gouvernement du president F.H.B ouJoachim Boni ministre de l'éducation nationale de 196

Pour rappelle la cote occupe l'avant dernière place en Afrique de l'ouest devant le Bénin .

Voilà quoi doit d'attendre la nouvelle ministre !

Pensez - vous qu'elle pourra réorganiser le secteur de l'éducation en côte d'Ivoire ??


Content created and supplied by: Lelionceau (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires