Sign in
Download Opera News App

 

 

100 jours après: des révélations sur le bilan du CN-FIF

Il y’a exactement 100 jours, un Comité de Normalisation a été installé à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Comme d’accoutumé, après 100 jours de gestion, un bilan s’impose. Le gotha du football ivoirien a les yeux tournés vers Dao Gabala et son équipe dans l’attente de son bilan. Un membre du CN-FIF a emboité le pas à sa hiérarchie. 

Selon de nombreux observateurs du football ivoirien, il y’a lieu de s’interroger sur la nature et la qualité du bilan du Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (CN-FIF), après 100 à la tête de l’instance dirigeante du ballon rond en terre d’Eburnie. Les avis divergent car si certains estiment que le CN-FIF a fait du bon boulot, d’autres ne partagent pas cette analysent.Peut être une image de 1 personne et texte

Frédérique Konan, un membre du Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (CN-FIF), présidé par Mariam Dao Gabala a choisi de s’exprimer à ce sujet, avant même que ses patrons ne prennent la parole à ce sujet. Selon lui, le bilan du CN-FIF aux commandes du football ivoirien, après 100 jours, est positif et à encourager.Peut être une image de 1 personne, position debout, herbe et texte

« Voici très exactement cent (100) jours que le Comité de normalisation de la fédération Ivoirienne de Football (Cn-Fif) est installé. En général, un bilan est dressé à l’issue de 100 jours de travail. Pour ne pas être plus royaliste que le roi, je ne m’hasarderai pas à dresser le bilan à mi-parcours du Cn-Fif. Des voix plus autorisées que la mienne se feront fort de faire le point des actions menées, jusque-là, par la Présidente Mariam Dao Gabala et les autres membres du comité. Ce qu’il faut noter, est la reprise du championnat national au niveau de la ligue 1. Le ballon roule à nouveau, à la grande joie de tous les acteurs du ballon rond », a-t-il déclaré.Peut être une image de 2 personnes et personnes debout

« Les dirigeants de football, les athlètes, les supporters, les sponsors et tous les autres amoureux du football vivent, à nouveau au rythme de leur passion et de leurs activités. Malgré la pandémie de la Covid 19 qui empêche les grands rassemblements, obligeant de jouer devant des gradins vides, la passion est ambiante. Elle est perceptible dans les ménages où les familles suivent à la télévision dans les menus détails, les différents matches du championnat national. Les footballeurs peuvent à nouveau vivre de leurs talents et activités. Des boulevards d’opportunités s’ouvrent devant eux avec, en prime, une possibilité de s’exporter dans de bien meilleurs championnats qui sont à la fois bien rémunérés et médiatisés. Et ce n’est pas faire pour déplaire aux dirigeants de football, aux agents et autres acteurs qui vivent de cette économie du sport via les transferts », ajoute-t-il.Peut être une image de 7 personnes et herbe

« Faire du fonctionnement du CN-FIF , le seul sujet de réflexion du journaliste est bien triste et pitoyable. Dommage que certains se laissent prendre à ce petit jeu. Leurs écrits et jérémiades ne sauraient être une source de perturbation pour le CN-FIF. S’il est vrai que la contradiction doit être de mise, il faut éviter que tout cela frise le ridicule. Nous comprenons leur combat même si nous déplorons le mode opératoire. En toute situation, il faut un autre son de cloche et une critique pour équilibrer les choses et aider à avancer. Nous leur souhaitons de bien justifier leur salaire tout en sachant raison garder. Il leur faut songer à demain. Nous leur réitérons notre permanente invitation à venir vers nous pour puiser à la source de la vérité les informations. Le CN-FIF est au travail et travaille bien. De nombreuses réformes sont en cours et le football ivoirien renaitra de ses cendres. 100 jours après l’installation du Cn-fif, l’espoir est grandement permis », a conclu Frédérique Konan. Peut être une image de 10 personnes, personnes debout et texte


BABI FC

Content created and supplied by: TouSports (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires