Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire: faut-il brûler Badra Ali Sangaré ?

Badra Ali Sangaré a commis l'erreur qu'il ne devait pas commettre lors de l'explication entre les Éléphants de Côte d'Ivoire et les Leone Stars de la Sierra Leone. Alors que la sélection ivoirienne s'acheminait allègrement vers une qualification certaine. Offrant ainsi l'occasion aux Sierra Leonais de revenir à la hauteur des Pachydermes (1-1).

Faut-il pour autant brûler Badra Ali ? La réponse est non!

Et pour cause, en tant que dernier rempart des Éléphants, l'ancien portier du Sewé sport de San Pedro est le meilleur aujourd'hui à son poste après Gbohouo Sylvain. Pour preuve, il a fait deux excellentes performances pour ses deux matches de CAN. Il a été décisif plus d'une fois. Sans lui, la sélection nationale ivoirienne serait en mauvaise en posture au classement dans la poule E. A en juger les nombreux sauvetages lors du match contre la Guinée équatoriale. A cet égard, il a été encensé par tous les supporters ivoiriens.

D'ailleurs, si ses coéquipiers avaient concrétisé la multitude d'occasions de but qu'ils s'en étaient procurées, le malheureux but des Leone Stars allait être juste anecdotique.

Content created and supplied by: La_Pressûre (via Opera News )

brûler d'ivoire: faut-il sangaré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires