Sign in
Download Opera News App

 

 

Fif / 4ème du Comité de normalisation : la juriste Marie Lydie Bilé-Aka

Juriste, comptabilisant plus de 25 années d'expérience contre la fraude et la corruption et une capacité à évoluer dans un environnement international et multiculturel. Marie Lydie Bilé-Aka est la quatrième membre du Comité de normalisation de la FIF (CN-FIF). 

Son CV s'achève sous le sceau de l'honneur et de la crédibilité. Il y est apposé '' Je certifie sur l'honneur que les informations contenues dans le présent Curriculum Vitæ sont exactes ''. Cette phrase en dit long sur la rigueur qui caractérise le parcours de Mme Marie Lydie Bilé-Aka. Cette Dame qui connaît les arcanes des institutions internationales s'ajoute donc aux trois premiers membres pour travailler en symbiose dans le Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (CN-FIF). Elle a déjà pris fonction auprès de ses nouveaux collègues et a déjà commencé le travail de groupe assigné par la Fédération internationale de football association (Fifa). 

À la lecture de la composition du CN-FIF, on se rend compte que c'est une équipe de financiers, juristes, sportifs... d'hommes et femmes rompus dans la haute gestion. Un standing recherché par la Fifa elle-même, pour l'application de ses exigences de la Bonne gouvernance (administrative et financière). 

À travers la quatrième membre, c'est une autre expertise qui s'ajoute aux côtés de Mariam Dao Gabala, Professeur Martin Bléou et Me Simeon Adou. 

De son vraie nom Marie Lydie Moulo, épouse Bilé-Aka est une spécialiste de la Banque africaine de développement (Bad). Elle y occupe le poste de secrétaire du bureau des sanctions, depuis décembre 2013. Il faut comprendre que la fonction de Marie Lydie Bilé-Aka est d'autant plus spéciale que la structure qu'elle dirige à la Bad est mandaté pour imposer des sanctions aux entités qui se sont livrées à des actes de corruption, frauduleux, collusoires, coercitifs et les pratiques obstructives liées aux opérations financées par la Bad et aux marchés publics.

Il faudra que les dirigeants de clubs (Ligue 1 et 2, 3ème Division), ceux des divisions régionales, Districts, d'honneur, le public sportif et autres partenaires du ballon rond en Côte d'Ivoire , ouvrent grandement les oreilles et les yeux pour entendre et voir le tout nouveau fonctionnement du football ivoirien qui avait besoin d'assainir son milieu et environnement. 

Il faudra pouvoir essayer d'egrener son parcours pour mieux comprendre son background : De 2001 à 2013, elle est chargée principale des travaux de Conseils, au Secrétariat de la Bad à Tunis. De 2007 à 2009 : Secrétaire par intérim de Comité d'appel du personnel, à Tunis. C'est un organe de résolution des conflits entre Banque et son personnel. De 2005 à 2007 : Consultant juriste au service juridique de la Bad à Tunis. De Mars 2001 à Novembre 2005, elle est Chef de cabinet du Ministre, au Ministère des Infrastructures économiques en Côte d'Ivoire... 

On ne finira pas d'egrener son CV. Autant comprendre que Marie Lydie Bilé-Aka, tout comme les autres membres du CN-FIF, va faire peser son poids dans toute la balance pour remettre le football ivoirien dans le sens de la marche de bonne gestion financière et administrative. 

Adam Khalil 

Content created and supplied by: Adam-KHALIL (via Opera News )

fif juriste

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires