Sign in
Download Opera News App

 

 

Aristide Bancé enfile le maillot et marque pour le WAC, en Ligue 2 ivoirienne


Alors que l'international Aristide Bancé avait mis fin à sa carrière internationale en résiliant son contrat avec le richissime club guinéen, Horoya AC, en juillet 2020, le voilà à nouveau qui remet les crampons un an plus tard, en se mettant au service du WAC, Williamsville Athlétic Club, relégué en deuxième division.


Aristide Bancé, qui a fait de brillants investissements dans l'immobilier, le transport et divers, a intégré en fin de carrière l'administration du Fc WAC, y devenant l'entraîneur adjoint et un actionnaire central. Il a fourni des équipements et son expertise aux joueurs pour les aider à gagner des matchs. Malgré son apport considérable, WAC, au bout de plusieurs journées de rencontres, a produit des résultats insatisfaisants, augurant des lendemains incertains pour la montée en première division. Face aux difficultés de son club, Aristide Bancé a décidé d'enfiler le maillot, en commando et en secouriste. Ce mercredi 7 Juillet 2021, lors de la 7ème journée comptant pour le championnat ivoirien de D2, le goliath et gladiateur des étalons a inscrit l'unique but de la partie face au FC Adiaké, à la 35ème minutes, permettant ainsi à son équipe de remporter le duel par un score de 1 but à 0. Bancé a donc encore du feu dans les jambes !



Il faut dire que l'opinion ivoirienne est très admirative de l'humilité de Bancé, qui a tout gagné dans sa carrière, et qui n'hésite pas à se rendre serviable quand il le faut, participant ainsi avec son image de grande star au rehaussement du football ivoirien. Il l'avait fait en offrant la coupe du championnat à l'Asec mimosas en 2017, après plusieurs années de disette connues par les Jaune et noir. Le revoilà avec le WAC pour une nouvelle aventure passionnante, le club du quartier où il est né et a grandi. Respect à l'international pour son amour illimité du football et ses vertus de modestie inqualifiable.

Si seulement certaines célébrités du football africain, encore physiquement opérationnel, pouvaient accepter de jouer dans les clubs locaux ne serait-ce que pour redorer le blason de nos championnats ! En Côte d'Ivoire notamment, beaucoup d'entre eux, malheureusement, ont choisi de se convertir en coupeur décaleur en devenant de gros noceurs des boîtes de nuit !


Louis-César BANCÉ



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

aristide bancé fc wac horoya ac ligue 2

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires