Sign in
Download Opera News App

 

 

L' Africa Sport aux portes de la 2e division: Vagba et Bahi, les pires dirigeants du club "oyé"

On ne le dira jamais assez, Vagba Alexis et Bahi Antoine sont, sans aucun doute, les pires dirigeants de toute l'histoire de l'Africa Sport d'Abidjan. Comment peut-il en être autrement quand le prestigieux club vert et rouge, qui a fait les beaux jours du football ivoirien, voire africain, se retrouve aujourd'hui, plus bas que terre dans l'humiliation, à cause de la malheureuse guéguerre des sieurs Vagba et Bahi, qui dure depuis des années.

Les conséquences sont là, affligeantes! L' Africa Sport est devenu un club quelconque, essuyant défaites sur défaites, même face à des équipes de seconde zone; une victoire de la part des "oyés" relève maintenant de l'exploit, au grand dam des "membres associés" dont le cœur ne cesse de saigner, et qui n'ont comme seule consolation, le passé glorieux du club cher au monument Simplice Zinsou, dirigeant exceptionnel, ayant contribué magistralement à écrire les plus belles pages de l'Africa Sport d'Abidjan.

A l'opposé, les sieurs Vagba et Bahi ont "dilapidé" l'héritage de l'équipe vert-rouge, se montrant indignes avec leurs interminables palabres. Ces messieurs font curieusement penser à l'histoire biblique des deux femmes, qui se disputaient un bébé, en prétendant chacune être la mère de l'enfant. Pour les départager, le roi Salomon fit semblant de vouloir couper le bébé en deux parties. La véritable mère en pleurs, refusa le jugement du roi, et accepta par amour, de se séparer de son rejeton, rien que pour lui sauver la vie.

En vérité, Vagba Alexis et Bahi Antoine sont à l'image de la fausse mère, d'accord pour que le bébé soit coupé en deux. Et la formation de l'Africa fut effectivement coupée en deux; deux équipes de football pour un même club, entraînant du coup un bicéphalisme honteux, avec des résultats catastrophiques et calamiteux parce qu'ils veulent coûte que coûte être président du club super champion d'Afrique de 1993. Tout ce folklore a pour conséquence la mise sous tutelle de l'Africa Sport, à travers la mise sur pied d'un comité de normalisation, dirigé par Yves Zogbo Junior. Le comble, c'est que les "oyés" sont aux portes de la 2e division, une humiliation de trop subie par "les membres associés", qui ne savent à quel saint se vouer.

Le comité de normalisation, lui, est à pied d'oeuvre pour sauver le navire vert et rouge du naufrage. Après le toilettage des textes, il organisera des élections afin que soit élu un président, ayant une haute idée de la vie d'un club jaloux de sa renommée. Pour notre part, nous osons espérer que les candidatures des sieurs Vagba et Bahi seront purement et simplement rejetées, dans la mesure où ces deux-là demeurent, à ce jour, les pires dirigeants de son histoire que l'Africa Sport ait connus. Il faut définitivement tourner la page des palabres stériles et passer à autre chose; l'Africa ne mérite pas de patauger ainsi dans la gadoue de l'amateurisme. Il est temps de reconstruire ce si grand club, qui doit désormais s'inscrire dans la lignée des équipes professionnelles afin qu'on puisse revivre passionnément la saine rivalité Asec-Africa. Le football ivoirien s'en porterait mieux.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

lionel messi vagba alexis

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires