Sign in
Download Opera News App

 

 

Football / Seko Fofana dit niet aux Eléphants, Beaumelle tourne sa page !

Le milieu offensif ivoirien du FC Lens (Ligue 1 française), Seko Fofana, ne fera pas partie du groupe des Eléphants qui affrontera doublement le Malawi les 8 et 11 septembre 2021 dans le cadre des 3ème  et 4ème journées des préliminaires (Zone Afrique) de la Coupe du Monde, Qatar 2022. Et pour cause, ce dernier a catégoriquement refusé l'appel du sélectionneur national, Patrice Beaumelle. C'est du moins ce qu'a déclaré, ce jeudi 30 septembre, le technicien français devant les journalistes en conférence de presse au siège de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

La révélation est de taille. Et Patrice Beaumelle attendait le bon moment pour livrer cette grosse information au public sportif ivoirien. Via les journalistes de la presse sportive nationale et internationale. En tout cas, ce jeudi 30 septembre 2021, le premier responsable du banc des Eléphants n'a pas caché les mots pour révéler le tour que Seko Fofana lui a joué. Alors qu'il comptait sur lui pour la double confrontation contre le Malawi, l'Ivoirien qui a actuellement le vent en poupe au FC Lens, a simplement "craché" sur son visage.

"Seko Fofana est toujours dans ma pré-liste. Mieux, pour les deux prochains rendez-vous, je l'ai retenu dans ma liste. Malheureusement, son choix, c'est de ne pas venir en équipe nationale. Il me l'a dit au téléphone. Il m'a même précisé qu'il veut donner la priorité à son club. Malgré mon insistance, il est resté sur sa position. Je respecte donc son choix" révèle-t-il.

A la question de savoir si le joueur lui a livré d'autres raisons personnelles, Beaumelle a fait savoir que ce dernier est resté muet là-dessus. Par la suite, il a tout simplement souhaité qu'il n'y ait pas de polémique sur le cas Seko Fofana. Demandant à tous de calmer le jeu. "Vous savez, je suis de près ce joueur depuis son club en Italie. Et j'ai de bonnes relations non seulement avec lui, mais aussi avec son coach actuel au FC Lens. Je l'ai régulièrement eu au téléphone. Et je reconnais que c'est un excellent joueur. Quand je l'ai appelé une fois, il était blessé…Comme lui, j'essaie de donner envie à tous les autres joueurs ivoiriens qui évoluent partout dans le monde. C'est mon rôle de le faire. Mais, ce sont eux qui ont le dernier mot. L'envie de mouiller le maillot de leur pays, dépend d'eux. Je ne peux pas les forcer. Je souhaite donc qu'il n'y ait pas de polémique sur son cas" propose-t-il.

Dans tous les cas, selon l'ancien collaborateur du coach Hervé Renard (vainqueur de la CAN 2015 avec les Eléphants), il y a plusieurs joueurs ivoiriens de la diaspora qui ont une folle envie de porter le maillot Orange-Blanc-Vert. Et ces derniers sont les bienvenus. Il préfère donc passer à autre chose en tournant la page Seko Fofana. "Je prends le cas de Willy Boli qui a demandé à son club de lui permettre de jouer le premier match contre le Malawi en Afrique du Sud, malgré le fait que ce pays est considéré comme une zone rouge par l'Angleterre par rapport au COVID-19. Beaucoup sont dans cet état d'esprit. Et je m'en réjouis" note avec plaisir Beaumelle. .

Prince_De_BB

Content created and supplied by: JeanClaudeDjakus (via Opera News )

1 coupe du monde niet aux eléphants patrice beaumelle seko fofana

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires