Sign in
Download Opera News App

 

 

Coupe Amadou Gon à Oumé : Kader Keita et Kalou en vedette font le show

Pour l'an 1 du décès du premier ministre, la jeunesse d'Oumé a organisé un tournoi de football doté de la coupe Amadou Gon, le samedi 10 juillet 2021 au stade "Boutino" de ladite ville.

La présence de deux footballeurs internationaux Ivoiriens notamment Kader Keita, alias "Popito" et Kalou Bonaventure, par ailleurs maire de Vavoua a été très remarquée . « Je suis très content de revenir à Oumé. Principalement au terrain "Boutino" sur lequel j'ai déjà joué. C'est un plaisir de retrouver mes amis et frères», s'est exprimé Kader Keita. Il a donné le coup d'envoi en transformant un penalty.

Contrairement à Kalou Bonaventure dont le tir est passé à côté du but. «C'est ici que tout a commencé pour moi. Aujourd'hui, il est indiqué que je revienne sur mes pas pour exprimer ma reconnaissance à cette ville qui a fait de moi un grand footballeur», a confié Kalou à la presse. Les deux ex éléphants de Côte d'Ivoire ont requis aux équipes participantes le fair-play. «Que le fair-play prévale parce que le plus important ce n'est pas celui qui gagne, mais ce sont les moments de joie qu'il faut partager ensemble», a conseillé le maire Kalou aux athlètes, sous le contrôle de Sylla Ousmane, parrain du tournoi.

«J'ai accepté de parrainer cette coupe parce qu'elle porte le nom d'une illustre personnalité. Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly a apporté beaucoup dans le développement de la ville d'Oumé. Il faut lui être reconnaissant et lui rendre cet hommage à travers le sport», s'est prononcé le parrain.

Il annonce que le meilleur joueur et le meilleur buteur du tournoi intégreront un centre de formation de football pour perfectionner leurs talents. 30 équipes sont en compétition qui durera deux mois. Pour le match d'ouverture, Agosta et Baradji Tech n'ont pu se départager. O but partout, tel a été le score de la rencontre.

Z D/ edddy

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Amadou Gon Kader Keita Kalou Bonaventure Oumé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires