Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Soccer

 

La Liga

Real Madrid : tout comme Zidane, le vestiaire ne comprend plus rien de ce qui se passe

Le Real Madrid est toujours en course pour le titre de Champion en Liga cette saison. Et si tout semblait aller bien au début pour le club, la donne a changé radicalement depuis un bon moment, et chaque semaine la situation semble s’empirer davantage selon les Merengues qui gardent quand même leurs chances intactes dans la course au titre même s’ils ne dépendent plus d’eux-mêmes.

Le Real Madrid affrontait le FC Séville dimanche dernier pour la 35e journée de LaLiga espagnole. Une rencontre que les hommes de Zidane se devaient de gagner pour prendre la tête du championnat. Mais dès l’entame, les hommes de Zidane n’ont pas réussi à prendre le match à leur compte. Ils ont même concédé le premier but, même si Marco Asensio a peine entrer en jeu a remis les compteurs à l’heure. Et c’est justement à partir de ce moment que l’arbitrage est partir dans la dérive. Puisque s’en ait suivi des actions dont les décisions de l’arbitre sont contestées de tous, même de la part du technicien français Zidane.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle au Real Madrid, on se demande une explication sur le changement des critères d’arbitrage qu’ils subissent chaque semaine. Puisque depuis le lancement du VAR à l’été 2018, le monde du football a plaisanté en disant qu’un jour le jeu qui se terminait par un but viendrait, mais qu’il finirait par être annulé pour accorder un penalty dans la zone opposée. Et le dimanche dernier cette théorie était sur le point de devenir réalité. D’un penalty en faveur, à un penalty contre, avec l’ajout de l’enjeu, et le Real Madrid était le protagoniste. Après ce scénario, on se demandait tous la raison du changement.

Et même si les Madrilènes ont essayé de dissiper les doutes sur terrain avec l’arbitre à l’image de Kroos qui a insisté une fois que le match était terminé avec Zidane, ils sont restés sur leur faim. C’est pourquoi les discussions se sont poursuivies dans les vestiaires et personne n’a laissé le doute dans lequel ils vivaient ces derniers mois. Même Mejía Dávila, désormais déléguée de terrain et avant arbitre, n’a pu clarifier les doutes des hommes de Zidane. Puisqu’il a déclaré : « Quelqu’un doit expliquer de manière claire ce qui est et ce qui ne l’est pas. Nous avons le sentiment que la norme change avec nous ».


A toute cette situation, on peut ajouter l’explosion de Dani Carvajal qui n’a pas été la seule entendue dans les vestiaires. Hier, ils ont continué à poser des questions sur les critères. Personne dans l’équipe ne savait quoi répondre. Ni Chendo ni Mejía Dávila. Il est vrai qu’à leur époque, ils ont reçu une conférence du Comité technique des arbitres, mais ils soutiennent que des jeux similaires ont été sifflés de manières très différentes. Ils ne parlent pas de campagnes, mais reconnaissent se sentir maltraités. En un mot, le vestiaire madrilène pense ne pas être jugé de la même manière que les autres.

Content created and supplied by: Supersport99 (via Opera News )

liga marco asensio real madrid

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires