Sign in
Download Opera News App

 

 

Jonathan Bamba supprime toutes ses photos avec l’équipe de France : des espoirs pour les éléphants

Attaquant polyvalent évoluant principalement sur l'aile gauche au Losc Lille il utilise sa capacité d'accélération afin de se projeter en 1contre1 ou distiller des passe décisives. Il se révèle être un atout majeur du bon parcours de l'équipe Lilloise en championnat lors de la saison 2018-2019 , malgré une baisse de forme en 2020 Jonathan Bamba redevient un joueur clef en 2021 , il est même meilleur passeur du championnat de France en 2020-2021 a la mi-saison.

Bamba commence sa formation à l'UJA Alfortville avant d'intégrer le centre de formation de l'AS Saint-Étienne en 2011. Lors de la saison 2014-2015, les blessures de Benjamin Corgnet, Romain Hamouma et Renaud Cohade lui permettent d'intégrer pour la première fois le groupe professionnel en vue des seizièmes de finale de Coupe de France, à Tours, en janvier 2015. S'il n'entre pas en jeu ce soir là, ce sera le cas quatre jours plus tard pour ses premiers pas en Ligue 1, le 25 janvier 2015 contre le Paris Saint-Germain. Il remplace alors Yohan Mollo à la 82e minute, pour une défaite 0-1.

Lors de l'été 2015, il inscrit son premier but avec les pros contre l'Ajax Amsterdam, dans un match amical de pré-saison. En août et septembre 2015, il est régulièrement utilisé par Christophe Galtier, participant à quatre rencontres de Ligue 1 et trois d'Ligue Europa. C'est sur ce laps de temps qu'il marque son premier but en compétition officielle, contre le FC Nantes, d'une belle frappe sous la barre après avoir éliminé deux défenseurs adverses.


Son entraîneur commente alors : « Comme il va être mis en valeur, je vais le protéger. ». Une déclaration prémonitoire. La semaine suivante, il est fautif dès la cinquième minute de jeu sur l'ouverture du score niçoise (défaite finale 1-4), pris dans son dos par Vincent Koziello. Sorti dès la mi-temps pour Vincent Pajot, Galtier l'éloigne des projecteurs jusqu'en décembre, une nouvelle cascade de blessures (Robert Berić, Jean-Christophe Bahebeck, Benjamin Corgnet, Fabien Lemoine) l'amenant à l'aligner, de nouveau, en Ligue 1 et en Ligue Europa.


Cantonné au banc ou au groupe CFA, il quitte le Forez pour la capitale début janvier 2016. En quête de temps de jeu, il rejoint la Ligue 2 et le Paris Football Club, dix-neuvième à mi-saison, afin d’emmagasiner de l'expérience et du temps de jeu. S'il joue (14 apparitions, 13 titularisations) et assure y avoir gagné en maturité, ses 2 passes décisives délivrées ne suffisent pas à sauver le club de la relégation.

Prêt à Saint-Trond Modifier

Pour poursuivre son apprentissage, il est une nouvelle fois envoyé en prêt lors de l'été 2016. Il prend ainsi la direction de la Belgique et du K Saint-Trond VV. Il y tombe progressivement en disgrâce auprès du staff technique, celui-ci pointant les lacunes tactiques et défensives du jeune feu-follet stéphanois.


Libéré par le club belge, il rallie Angers sous forme de prêt jusqu'au terme de la saison. Il vient notamment compenser les départs de Karl Toko-Ekambi et Famara Diedhiou pour la Coupe d'Afrique des Nations. Amené à pallier la blessure de dernière minute de Jamel Saihi, il fait ses débuts sous sa nouvelle tunique le 8 janvier 2017 en seizièmes de finale de Coupe de France à Granville et se montre décisif dès la 24e minute, provoquant le but contre son camp de Yoan Benyaha pour l'égalisation angevine (victoire finale 1-2).


Il inscrit son premier but sous les couleurs angevines le 18 février, inscrivant le but de la victoire dès la cinquième minute lors de la réception de l'AS Nancy-Lorraine. Le 18 mars, il retrouve le chemin des filets et délivre une passe décisive pour Thomas Mangani face à Guingamp (victoire 3-0). Il conclut la saison en championnat par une dernière réalisation en ouvrant le score face à Montpellier (38e journée, victoire 2-0). La semaine suivante, il rentre en jeu lors de la finale perdue face au Paris Saint-Germain en Coupe de France.


Après un très bon prêt du côté de Angers, Bamba retrouve l'ASSE qui est sous la tutelle d'Oscar Garcia il est titulaire pour son retour face à Nice où il sera décisif d'entrée de jeu avec un but dès la 4e minute sur une passe de Tannane.

Il termine sa fin de saison avec 7 buts (à égalité avec Beric et Cabella) et 8 passes décisives.


Faute d'avoir trouvé un accord avec les dirigeants stéphanois pour prolonger son contrat, il part libre à l'issue de la saison 2017-2018.


Le 2 juillet 2018, il s'engage pour cinq ans avec le LOSC Lille.


Le 11 août, il est titulaire pour son premier match, lors de la première journée de la saison 2018-2019 et il inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs contre le Stade rennais (3-1 pour le LOSC score final),

Il inscrit un doublé le 26 août lors de la réception de l'En avant Guingamp (3-0).


Il continue sur sa lancée en inscrivant même un doublé lors de la réception de l'Olympique de Marseille (3-0). La semaine suivante, il retrouve son ancien club, l'AS Saint-Étienne, et inscrit un nouveau doublé.

En avril 2019, il est récompensé par le trophée UNFP du meilleur joueur du mois de Ligue 1

Il est acteur de la réussite lilloise avec Nicolas Pépé et Jonathan Ikoné. En effet le trio qu’ils forment, surnommé la « BIP-BIP », permet en partie la deuxième place de Ligue 1 (directement qualificative pour la Ligue des champions).

Je 

Lors de la saison 2019-2020, Bamba est moins en réussite en termes de statistiques mais il reste toujours aussi précieux dans le travail de l'ombre qu'il réalise pour l'équipe. Il découvre la Ligue des champions avec le LOSC, qui ne sort pas des poules. La saison est tronquée due à la pandémie de COVID-19 et s'arrête en mars 2020.

Bamba reçoit en octobre 2020, le Trophées UNFP du meilleur joueur du championnat. Il marque son premier but européen lors de la réception de l’AC Milan le 26 novembre 2020 et permet à on équipe d’égaliser. Auteur de 8 passes décisives en 24 matches de Ligue 1, il est actuellement meilleur passeur du championnat.


En juin 2017, il est retenu par le nouveau sélectionneur des Espoirs, Sylvain Ripoll, pour participer à deux rencontres amicales, face à l’Albanie et au Cameroun. Rentré en cours de jeu lors de ces deux confrontations, il trouve le chemin des filets face au Cameroun.

Il est de nouveau retenu en mai 2019 pour l’Euro Espoirs de l’été 2019 par Sylvain Ripoll, il se blesse gravement à la cheville durant la compétition.

Jonathan Bamba (Attaquant- Lille) a supprimé toutes ses photos de l'équipe nationale de France sur différents comptes.


Est-ce à dire qu'il regrette sa décision de vouloir jouer pour les bleus de Didier Deschamps qui l'ignore royalement ?

Voici un gros point d'interrogation qui enflamme la toile ces jours-ci.


Il faut rappeler que Jo Bamba est né en France (Alfortville) de père ivoirien et de mère ivoirienne. Il a fait toutes ses classes en bleus et le voici bien regretté une décision qu'il avait acté tant bien même que la Côte d'Ivoire avait souhaité l'enrôler.


Faut-il lui pardonné s'il reconnait son tord et s'en rend compte qu'il a pu décevoir des millions d'ivoirien ?


Aucun être humain ne peut empêcher l'autre de revenir sur une décision. 

La seule chose, la Côte d'Ivoire appartient à tous les ivoiriens. Et certains enfants peuvent se tromper à un moment donné et se rendre compte de leur énorme faute plus tard.


Ce n'est pas le premier, ni le dernier.. Nous en aurons plein d'autres cas similaires. Mais la force d'un Homme est de reconnaître qu'il a tord là où il a fauté. 

Tous ceux qui viendront en sélection de Côte d'Ivoire seront accueilli les bras ouverts. Nul n'est à l'abri des erreurs !!!


Après c'est au sélectionneur de faire son choix et d'intégrer qui il semble bon en fonction de ses objectifs et celui du groupe.

Content created and supplied by: Actusnews (via Opera News )

france jonathan bamba lille losc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires