Sign in
Download Opera News App

 

 

Qatar 2022 - 4ème journée : Éléphants, la victoire après les frayeurs

Bien que supérieurs au Malawi dans le classement FIFA, les Éléphants de Côte d’Ivoire n’ont convaincu personne sur les deux matchs, malgré le score flatteur de 5 buts à 1.

Largement vainqueurs au match aller ( 3 à 0), le match retour fut un piège pour les Éléphants. Nous avons assisté à une succession d’erreurs étonnantes pour le statut de la Côte d’Ivoire en football.

D’abord le coach Beaumelle a beaucoup de travail à parfaire. Depuis son arrivée, le système de jeu de la Côte d’Ivoire n'est pas lisible, que ce soit dans ses onze entrants ou sa disposition tactique. S'il est vrai que chaque match a sa vérité, mais il nous faut un style de jeu propre aux Éléphants. Est ce la possession à la barcelonaise ? Ou hyper défensif à l'italienne ? Ou la contre-attaque comme Tottenham ? etc

L’accumulation des joueurs de même profil sur les ailes et au milieu est un autre problème.

Ce lundi, il a aligné Zaha, Pepe et Gervinho en attaque ; Kessié, Sangaré et Seri au milieu. Conséquence, pas de fluidité dans la circulation du ballon ; les joueurs se marchent sur les pieds. Est ce la fatigue due à la succession de matchs ? Haller n’a pas été remplacé par un autre avant-centre nominal pour fixer la défense adverse, jusqu’à la 80ème minute de jeu.

Les Flammes n’ont pas su profiter de cette faiblesse.

Si les meneurs de jeu ivoiriens qui brillent en Europe ne peuvent ou veulent pas venir, le sélectionneur se doit de trouver en Afrique ou même sur le plan national, quelqu’un pour ce poste. Seri Michael qui a été souverain face au Cameroun, n’a pas répondu cette fois-ci.

Une équipe sans un meneur de jeu est handicapée. Si cela n’est pas corrigé, beaucoup de difficultés attendent les Éléphants.

Le deuxième problème des ivoiriens est leur attitude suffisante face au Malawi, attitude à gommer immédiatement. Ce comportement a donné des dribbles inutiles, des passes ratées, la nonchalance de certains, etc.

Si les joueurs du Malawi avaient un peu plus de qualité, ils auraient mis en difficulté la Côte d’Ivoire.

Le sélectionneur a sous la main des joueurs de haut niveau. Il lui reste à en faire une équipe équilibrée et conquérante.

L’accumulation des noms n’a jamais été payante. Autrement, le PSG serait champion d’Europe depuis longtemps.

Au total, l’équipe de la Côte d’Ivoire est certes en reconstruction, mais c’est quand même la Côte d’Ivoire, une grande nation de football.

Allez les Éléphants !


 

 

Content created and supplied by: Bli59 (via Opera News )

malawi qatar 2022

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires