Sign in
Download Opera News App

 

 

Eléphants de Côte d’Ivoire : le XI type des années 1990 - 1992

La Côte d’Ivoire est l’une des meilleures nations de football en Afrique. Et cette réputation, les Eléphants ont pu l’acquérir au fil des années et des prestations remarquées surtout en phase finale de CAN. Elle présente des équipes toutes aussi compétitives les unes que les autres. Cette fois nous mettons les projecteurs sur le XI type des Eléphants dans les années 1990.

Cette équipe est essentiellement composée par des joueurs qui ont marqué de leurs empruntes leur passage chez les Eléphants de Côte d’Ivoire. Cette équipe est largement dominée par les champions d’Afrique 1992. Découvrons ensemble le XI types de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire sur la période de 1980 à 1990.

 Gardien :

Alain Gouaméné (1987 à 2000)CAN 1992 : la Côte d'Ivoire championne d'Afrique grâce à son gardien de but  Alain Gouaméné - Atoo.ci

C’est le héros du premier sacre continental de l’histoire des Eléphants de Côte d’Ivoire. Pour certains, c’est le meilleur portier ivoirien de tous les temps. Il était aux éditions des CAN 1990, 1992, 1994, 1996, 1998 et 2000. Avec près de 60 apparitions avec les Eléphants, Alain Gouaméné a marqué toute une génération. Aujourd’hui encore, son ombre plane sur les cages des Eléphants de Côte d’Ivoire.

 Défenseurs:

Lué Ruffin (1987 à 1997)

C’est l’un des meilleurs de sa génération. Il est à juste titre considéré par de nombreux observateurs comme le meilleur stoppeur que la Côte d’ivoire n’a jamais connu. Son jeu, sa vista, sa technique, sa vision lui ont permis d’être intraitable. Avec l’Africa Sport d’Abidjan, comme avec les Eléphants, c’était le patron de la défense. Il était talentueux. Lué Blagné Ruffin a remporté un titre continental en 1992 avec son club et sa sélection nationale. Il a participé aux CAN aux 1988, 1990, 1992, 1994. Des blessures à répétitions ont miné sa fin de carrière.

 Dominique San Abouo (1992 à 2000)dominique sam abouo - Opera News Côte d'Ivoire

Il est l’un des meilleurs défenseurs centraux de l’histoire. À 19 ans, Sam Abouo a remporté la CAN en 1992. Son jeu de tête, sa vision, son jeu de corps ont fait de lui un défenseur qui ne trouvait pas meilleur sur son chemin. Légende de l’Asec Mimosas, Sam Abouo a surtout remporté la Champions League CAF avec son club de cœur. Sa carrière est surtout marquée par un échec à l’AS Monaco en 1993. Il a joué avec les Eléphants les CAN 1992, 1994, 1996, 1998 et 2000.

 Arsène Obou (1988 à 1996)Arsene Hobou - Stats - palmarès

Légende de l’Africa Sport d’Abidjan, il a marqué sa génération. Arsène Obou était un défenseur dur sur l’adversaire et rugueux dans le jeu. Si offensivement, son apport était peu efficace, il était un roc défensif. Sa présence terrorisait les ailiers adverses, mais surtout rassurait sa défense. Arsène Obou a participé aux CAN 1988, 1990, 1992 et 1994. Sa réputation de champion d’Afrique et surtout le sacre continental remporté avec l’Africa Sport d’Abidjan, lui ont permis de graver son nom dans les annales du football en Côte d’Ivoire.

 Basile Aka Kouamé (1988 à 1996)

Défenseur moderne, il ne passait pas inaperçu lorsqu’il était sur le rectangle vert. Maitre du côté droit, il était un latéral de choix. Joueur d’un seul club (Asec Mimosas) Basile Aka Kouamé a marqué toute une génération. Champion d’Afrique 1992, il a également été des aventures des CAN 1988, 1990, 1994 et 1996. Sa longévité avec les Eléphants a concouru à lui taillé une réputation de légende. A son poste il n’y avait pas mieux. Aka Kouamé est l’un des meilleurs latéraux droits de l’histoire du football ivoirien.

 Milieux :

Alain Serge Maguy (1988 à 1995)Serge Maguy et son record inedit ! - leFaso.net

Son talent a illuminé tout un pays. Il a mis tout le monde d’accord. Lui, c’était vraiment le milieu de terrain moderne et parfait. Sa vision de jeu, son coup de pied et sa vista était inégalable. Serge Alain Maguy est rentré dans l’histoire comme étant le plus gros transfert de son époque en partance de l’Africa Sport d’Abidjan pour l’Atlético Madrid en 1993. Ce pied gauche parfait a joué les CAN 1988, 1990, 1992, 1994. Maguy a vraiment laissé des traces dans l’histoire des Eléphants de Côte d’Ivoire. Il compte 52 sélections bien remplies avec l’équipe nationale. Il a été champion d’Afrique en 1992.

 Tchiressoua Guel (1993 à 2006)Guel Tchiressoua Photos et images de collection - Getty Images

Lui, c’était un virtuose. Communément appelé la Toupie, il était d’une simplicité et technique qui faisait bien tourner le milieu du terrain. Balle au pied c’était pratiquement impossible de prend le ballon à ce joueur. Il était de centre de gravité très bas, mais coriace pour ses adversaires. Il s’est révélé aux yeux du monde à la CAN 1994 avant de discuter les éditions de 1996, 1998, 2000 et 2002. Il est à juste titre considéré comme l’un des meilleurs milieux de terrain ivoiriens de l’histoire. Tchiressoua Guel est surtout une légende de l’Asec Mimosas avec lequel il a remporté la première édition de la Champions League CAF.

 Donald Olivier Sié  (1990 à 2000)

Surnommé le TGV (train à grande vitesse), il a martyrisé de nombreux latéraux par sa vitesse. Donald Olivier Sié avait un talent rare. Il a su faire montre de ses qualités que ce soit dans son club de toujours l’Asec Mimosas qu’en équipe nationale. En termes de vitesse il n’y avait pas mieux en terre d’Eburnie. Sié Donald a joué avec les Eléphants cinq Coupes d’Afrique des Nations (CAN) (1992, 1994, 1996, 1998 et 2000). Sié Donald a également été champion d’Afrique des clubs avec les jaunes et noirs de l’Asec Mimosas.

 Attaquants :

Abdoulaye Traoré (1986 à 1996)YAPI SPORT: Abdoulaye TRAORE, une icone du football ivoirien

C’est une légende de l’Asec Mimosas. Joueur doué, doté un talent allant même au-delà de la moyenne, Abdoulaye Traoré a marqué toute une génération. Ben Badi a clairement apporté une touche technique qui faisait énormément de bien à l’attaque des Eléphants. C’était un talent comme on en rencontrait rarement sur la planète foot. Il a terminé meilleur buteur des CAN 1986 et 1988. Avec la sélection nationale Ben Badi a participé à 6 phases finales de CAN (1986, 1988, 1990, 1992, 1994 et 1996). Il est surtout champion d’Afrique en 1992. C’est l’un des meilleurs footballeurs ivoiriens de tous les temps.

Joël Tiéhi (1987 à 1999)JOEL TIEHI - Rétro Foot

Il avait le sens du but. Dans la surface de réparation, il était pratiquement intraitable. Attaquant de poche par excellence, Joël Tiéhi a marqué des buts tout aussi beaux les l’uns que les autres. Avec lui, les Eléphants étaient craints. Joel Tiéhi a inscrit 25 buts en près de 50 apparitions avec l’équipe nationale. Son talent lui a permis de jouer avec les Eléphants les CAN 1992, 1994, 1996 et 1998. Il reste l’un des meilleurs attaquants ivoiriens de tous les temps. Tiéhi a pratiquement passé toute sa carrière dans le championnat de France.

 Ibrahim Bakayoko (1996 à 2002)Football-Anouma, FIF, Eléphants… : Les vérités dérangeantes de Bakayoko ! |  Sport-ivoire.ci

Il était l’un des meilleurs attaquants ivoiriens de l’époque. Arrivé chez les Eléphants en 1996, Ibrahim Bakayoko a réussi à se faire une place. Fleur de l’attaque de la Côte d’Ivoire avec un Joël Tiéhi vieillissant lors de la CAN 1998, il a été à la hauteur des attentes. Bakayoko discute 4 Coupes d’Afrique avec les Eléphants (1996, 1998, 2000 et 2002). Il est à juste titre considéré comme l’homme de l’avant-Drogba. Bakayoko a surtout marqué sa génération.


BABI FC

Content created and supplied by: TouSports (via Opera News )

ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires