Sign in
Download Opera News App

 

 

Tokyo 2020 : une seule médaille pour le taekwondo ivoirien en manque de fraicheur physique !

 

La moisson n’a pas été bonne cette année pourrait-on dire après la campagne des Taekwondo’ins aux JO Tokyo 2020. Sur 08 athlètes engagés, 04 dans les catégories individuelles et 04 en sélection mixte, la Côte d’Ivoire n’a obtenu qu’une seule médaille : la bronze de Ruth Gbagbi Marie-Christelle dans la catégorie des -67kg.  

A en croire le Secrétaire général de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (FITKD), Me Anzoumanan Siaka, le manque de fraîcheur physique est à la base de la contre-performance de ses poulains. « Ils ont certainement manqué de fraîcheur physique. Pourtant il n'y avait pas de raison que cela arrive vu le travail de longue haleine effectué à Abidjan et à Man dans le Mont Tonkpi », justifie-t-il.

Le manque de récupération des athlètes compte tenue de l’arrivée tardive de la délégation au Japon et les contraintes sanitaires imposées par la Covid 19 sont aussi pointés du doigt.

 « Si les conditions sanitaires nous avaient permis d'arriver ici deux semaines avant, ils auraient réussi à mieux s'acclimater et à résister à la forte altitude. À Rio nous sommes allés 3 semaines avant. Cela a donné les résultats qu'on a vus », indique-t-il.  Et d’ajouter en guise de consolation « on va se contenter de la seule médaille de bronze et remercier Dieu qu'on ne rentre pas bredouille ».

La journée du lundi 26 juillet a démarré avec la défaite de Cissé Cheick Sallah, le champion olympique de Rio 2016, devant le virevoltant marocain Achraf Mahboubi, qui l’a battu dans le premier combat en 8ès de finale sur le score (11-21). S’en est suivie l’entrée en lice de Ruth Gbagbi qui, au final a décroché une médaille de bronze comme à Rio en 2016.

Alors que l’on s’attendait à une médaille ce mardi 27 juillet avec Gbané Seydou (+80kg) ou Traoré Charlène (+67kg), ce sera encore une désillusion. Seydou et Charlène ont été battus respectivement par le Cubain Rafael Yunier Alba Castillo (2-8) et la Française Laurin Althea (8-17) après repêchage.

La sélection mixte composée de Kobenan Aaron François et Kassi Anicet et de Ibo Koumba Hélène et Djaco Florence, a été boutée hors de la compétition le samedi 24 juillet par une formation plus expérimentée de la Chine (42-65) à Chiba.



Ruth Gbagbi a remporté l’unique médaille de bronze des jeux olympiques de Tokyo 2020 dans la catégorie des -67kg au niveau du Taekwondo. En attendant Ta Lou Marie José, Murielle Ahouré et Arthure Gue Cissé en athlétisme, la Côte d’Ivoire ne compte qu’une seule médaille contre deux en 2016.

 

Elisabeth Goli

Content created and supplied by: ElisabethG (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires