Sign in
Download Opera News App

 

 

Qui sont les marcheurs blancs dans Game of Thrones

Des batailles épiques, des complots sanglants, et un générique entêtant… le continent de Westeros sur lequel se trouve un royaume féodal, les Sept Couronnes. Les Sept Couronnes ont jadis été unifiées par la dynastie Targaryen venue d’un autre continent, Essos.  Au début de la série, le royaume est gouverné par huit familles.  Elles sont placées sous l’autorité d’un souverain qui siège à Port-Réal, la capitale.  Un trône de fer symbolise son pouvoir.  Au nord, le royaume est protégé par le Mur.  Cette gigantesque construction de glace a été érigée il y a un millénaire pour empêcher la déferlante des maléfiques marcheurs blancs, des créatures liées au froid.  Petit point climatique, enfin :  sur Westeros, les saisons ne suivent pas un cycle régulier.  Un été, signe d’abondance, ou un hiver, source de malheurs, peuvent durer plusieurs années. En l’occurrence, quand la série commence, l’hiver approche à Westeros.  La première saison pose les bases des trois grands arcs narratifs de la série.  Le premier, c’est le retour des marcheurs blancs, que tout le monde pensait disparus.  Cette partie de l’histoire est centrée sur Jon Snow, le fils illégitime du seigneur du Nord, Ned Stark.  

Jon Snow quitte Winterfell pour Châteaunoir où il s’enrôle dans la garde de nuit, une organisation militaire qui veille sur le Mur.  Le deuxième grand arc narratif, c’est l’histoire de Daenerys Targaryen. Sa famille a été chassée du trône de fer dix-sept ans auparavant.  Elle est exilée sur Essos, puis est mariée de force au chef des Dothraki, un peuple de guerriers.  Elle fait ensuite éclore trois œufs de dragon.  Un atout maître pour reconquérir les Sept Couronnes.  Le troisième arc de la série, justement, c’est la lutte pour le trône, détenu au départ par Robert Barathéon.  Sous son règne, le royaume est surtout administré par Jon Aryen, la « main du roi », une sorte de premier ministre.  A la mort de ce dernier, Robert se rend à Winterfell pour demander à Ned Stark de devenir sa « main ».  Lorsqu’il arrive à Port-Réal, Ned Stark découvre que la femme de Robert, Cersei Lannister, a une union avec son frère jumeau, Jaime.  Le fils aîné du roi, Joffrey est, en fait, l’enfant de cette relation incestueuse.  L’héritier du trône est donc un Lannister.  A la suite de ces révélations, Robert meurt dans un accident de chasse facilité par Cersei.  Grâce à Joffrey, les Lannisters peuvent ainsi s’emparer de la couronne.  Mais il faut qu’ils écartent ceux qui mettent en doute la légitimité de l’héritier du trône.  Les Lannister accusent donc Ned Stark d’avoir comploté contre Joffrey. Il est arrêté, puis exécuté.  Après la mort du roi Robert, une guerre opposant plusieurs candidats à la succession éclate.  C’est le début de la guerre des cinq rois.  Le premier est sur le trône, c’est Joffrey Barathéon-Lannister, roi sadique et inexpérimenté.  Pour l’encadrer, son grand-père Tywin nomme son fils, l’ingénieux Tyrion Lannister.  Les rois numéro deux et numéro trois, ce sont les frères de Robert Barathéon, Stannis et Renly.  Ils contestent la filiation de Joffrey avec Robert.  L’aîné, Stannis, va faire assassiner son cadet. Puis il va attaquer Port-Réal, mais sans succès.  Le quatrième roi est à l’ouest. Il profite de l’instabilité pour prendre son autonomie.  Et le cinquième roi, c’est Robb, l’aîné des Stark, proclamé roi du Nord à la suite de l’exécution de son père.  Et depuis cette exécution, les frères et sœurs de Robb ont la vie dure :  Sansa est otage des Lannisters à Port-Réal.  Tandis qu’Arya et Bran sont en fuite.

Content created and supplied by: Cyber-Mag (via Opera News )

Westeros

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires