Sign in
Download Opera News App

 

 

Eliminatoire mondial féminin U17 : le Cameroun émet des doutes sur la féminité d'une Tanzanienne

Lors du match aller du dernier tour éliminatoire de la coupe du monde féminine U17, l'équipe du Cameroun à lourdement chuté à domicile face à la Tanzanie 1-4. Une défaite qu'elle semble très mal digérée.


Les bébés lionnes aborderont la manche retour avec un handicap de 3 buts à remonter. La faute à la jeune tanzanienne du nom de Clara Luvanga. Elle qui a martyrisé la défense camerounaise en claquant un cinglant triplé. Une prestation XXL de la joueuse qui semble avoir laissé des séquelles physiques, mais également morales au Cameroun.

Face à la mission quasi impossible qu'est la qualification pour le mondial 2022 en Inde, les Camerounais veulent s'accrocher à une échappatoire. Ils auraient émis des doutes sérieux quant à la féminité de leur bourreau du jour. Selon eux, la joueuse Clara Luvanga n'a, "physiquement pas l'air d'une fille". Une allusion faite sur son âge, mais également à la morphologie plus que masculine de la joueuse. Qui l'eut cru, les camerounais se plaindre de l'âge d'un joueur !

Un triste épisode qui rappel les cas d'athlètes africains tels que la sud africaine Caster Semenya, la burundaise Francine Niyonsaba et la kenya Margaret Wambui

Content created and supplied by: Donald_TK (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires