Sign in
Download Opera News App

 

 

Didi B : “ Il faut que notre musique urbaine arrive à charmer le monde entier...”

Le rappeur ivoirien, Didi B séjourne depuis quelque temps dans la capitale française. Récemment, le rappeur a accordé un entretien dans lequel il explique sa vision de la musique ivoirienne et retrace l'histoire du groupe de rap auquel il est membré (Kiff no Beat).

Pour Didi B, Kiff no Beat s'est imposé dans la musique ivoirienne parce qu'ils étaient armés d'une grosse force culturelle et mentale. Par ailleurs, Mojaveli a suggéré ce qu'il fallait faire pour que les artistes locaux réussissent à s'exporter à l'international. Pour ce faire, il préconise de mixer la culture musicale traditionnelle à la musique moderne.


Didi B (membre du groupe Kiff no Beat) sur Grünt : “Il faut que notre musique urbaine arrive à charmer le monde entier. On ne peut pas continuer de faire la musique traditionnelle de chez nous sans l'améliorer, ça ne va pas le faire.

Moi, j'essaie et tout le monde peut remarquer ça dans mes chansons. Même dans “Big Boss”, j'ai essayé et ça a plu direct à mon label. Kop (Booba) quand il a écouté, il a dit direct ça, c'est le titre”, a-t-il déclaré.

Il faut rappeler que dernièrement, le rappeur avait une déclaration similaire dans une émission sur Trace France, où il suggérait la modernisation de la musique afin de pouvoir facilement collaborer avec les stars de la musique internationale telles que les Drake, Beyoncé et autres.

Continuez de vous abonner pour plus d'actualité, merci !


Maurilho ASSAI

Content created and supplied by: MaurilhoASSAI (via Opera News )

Didi B Kiff no Beat

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires