Sign in
Download Opera News App

 

 

JO Tokyo 2021/ Quarts de finale du tournoi masculin de football symphonie inachevée

La Côte d’Ivoire, après prolongations contre l’Espagne, alors qu’elle a mené à deux reprises, s’est écroulée (5-2). Mais, les Ivoiriens n’ont pas à rougir de leur lourde chute face à la Roja. Car, Max-Alain Gradel et ses coéquipiers ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ont réalisé un parcours plus qu’honorable. Il faut rappeler que les finalistes malheureux de la CAN U23, en 2019, en Egypte, ont terminé deuxième du groupe D dit de la mort. Ils y ont survécu. Et cela, derrière le Brésil, le tenant du titre, et devant l’Allemagne, vice-championne du tournoi masculin de football des JO de Rio 2016.  

Malgré la symphonie inachevée en quart de finale face à l’Espagne, Soualiho Haïdara et ses poulains ont fait honneur, à Tokyo, à la Côte d’Ivoire et surtout au football africain. Même si ces derniers ne se sont pas qualifiés pour les demi-finales de la compétition. Et pourtant, ils y étaient presque. 

Revenons sur ce scénario fou dans ce quart de finale des JO Tokyo 2021 entre Ivoiriens et Espagnols. Les Orange-Blanc-Vert ont ouvert le score à la 10e minute par Eric Bailly, qui était jusque-là la tour de contrôle de la défense ivoirienne. Les Espagnols ont obtenu l’égalisation, 20 mn plus tard, par Dani Olmo. On arrive vers la fin de la rencontre. Max Alain Gradel, le capitaine, offre le deuxième but aux Eléphants qui sont en demi-finale. Alors qu’on dispute le temps additionnel (90+ 3), la Roja revient à la hauteur de son adversaire grâce à une réalisation de Rafael Mir Vicente. Ensuite, Mikel Oyarzabal tire avec succès un pénalty au début des prolongations (90+8). Mir Vicente réussira deux autres buts (117è et 121è). Le match s’achève sur la marque de 5-2 en faveur de l’Espagne. Un score qui ne reflète pas la physionomie de ce quart de finale.

Content created and supplied by: Menadel (via Opera News )

jo tokyo max-alain gradel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires