Sign in
Download Opera News App

 

 

Football / CAN 2021 : La Côte d’Ivoire terrasse l’Algérie 3-1

Une victoire convaincante 3-1 contre l'Algérie a permis à la Côte d'Ivoire de conforter sa place dans la Coupe d'Afrique des Nations (AFCON) en huitièmes de finale et de priver une Algérie de rejoindre le second tour.

Les enjeux élevés d'avant-match ont cédé la place à un départ prudent à Douala, et les deux équipes ont tenu à prendre soin de la possession, même si cela signifiait un manque d'occasions nettes dans les premières minutes. L'Algérie a failli surprendre la Côte d'Ivoire après 21 minutes, lorsque le tir d'Ismaël Bennacer sur un corner rapide a été repoussé. Cependant, c'est son partenaire du milieu de terrain milanais Franck Kessié qui a ouvert le score quelques instants plus tard, faisant irruption dans la surface pour réceptionner un centre de Nicolas Pépé pour porter le score à 1-0.

Prendre l'avantage a boosté les Eléphants, qui semblaient extrêmement bien entraînés et ont forcé l'Algérie à recourir à de longues balles, grâce à un milieu de bloc compact qui les obligeait à s'échapper à tout moment. Kessié en particulier a causé un certain nombre de problèmes avec son mouvement sans ballon, et le coup franc qu'il a provoqué à la 39e minute a permis à la Côte d'Ivoire de doubler son avance. Un Ibrahim Sangaré oublié au second poteau pour fusiller le gardien à bout portant de la tête, alors qu'une Algérie abandonnée sur le plan défensif se rapprochait de l'embarquement d'un avion au début du tournoi, traînant à juste titre 2-0 à la mi-temps.

L'équipe de Patrice Beaumelle n'a pas levé le pied après la pause, et Pépé a marqué un troisième à la 54e minute après avoir profité d'une erreur, avant de slalomer et d'envelopper le ballon dans le coin gauche. Quelques instants plus tard, l'Algérie a obtenu un penalty, assez généreux lorsque Youcef Belaïli est tombé après avoir pris contact avec Simon Deli. Comme un coup du sort, le capitaine Riyad Mahrez n'a pas réussi à convertir.

L'Algérie a mis fin à sa panne offensive après 74 minutes, lorsque Sofiane Bendebka a inscrit son premier but du tournoi, et a presque transformé la consolation en espoir lorsque la tête d'Aïssa Mandi a forcé un bel arrêt à Badra Ali Sangaré. Le mal était déjà fait cependant, et l'Algérie a subi une punition supplémentaire avec pratiquement le dernier coup de pied du match grâce à la tête habile de Sébastien Haller dans le filet sur le centre instinctif de Digbo Maiga. Mais ce but sera refusé pour une position de hors-jeu.

C’est sur ce fait de jeu que l’arbitre siffle la fin du match.

Content created and supplied by: SieurKouame (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires