Sign in
Download Opera News App

 

 

Comment l'islam rend hommage à Abraham à travers la fête de Tabaski

Les musulmans du monde entier en général et ceux de Côte d'Ivoire en particulier s'apprêtent à célébrer l'Aïd el Kebir communément appelé la fête de Tabaski. En Côte d'Ivoire, le conseil supérieur des imams a fixé la date du 20 juillet comme jour de ladite fête comme le relève fraternité matin.

Une fête durant laquelle il est recommandé d'immoler une bête de préférence un bélier selon la tradition islamique en hommage à Abraham.

En effet l'Éternel ordonna à Abraham de sacrifier son fils Ismaël. Abraham n’hésitant pas à sacrifier cet enfant pour montrer sa soumission envers Allah, ce dernier lui envoya un mouton pour lui épargner le sacrifice de son enfant. Abraham ou Ibrahim (selon la tradition musulmane) est donc pour les musulmans un modèle de vrai croyant.La Tabaski ou Ail el- kabir intervient au 10ème jour du 12ème mois du calendrier musulman. Au cours de cette fête tout musulman qui dispose des moyens doit sacrifier un animal, de préférence un bélier comme l’a fait Abraham, à Allah pour bénéficier de son pardon.

L'islam étant une religion qui ne fait jamais de distinction entre les prophètes quand il s'agit de leur rendre hommage comme le souligne la sourate 2 v 285 :

( Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants: tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant): «Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers». Et ils ont dit: «Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour»,)

Lislam a donc décidé de pérenniser cet acte du prophète Abraham comme un acte d'adoration.

Content created and supplied by: CIvoireinter (via Opera News )

côte d'ivoire tabaski

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires