Opera News

Opera News App

Les grandes dates du club jaune et noir : recit de Sam Abouo Dominique

Zeusscommunication
By Zeusscommunication | self meida writer
Published 23 days ago - 604 views

SAM Abouo Dominique raconte Stella Club d’Adjamé – ASEC Mimosas, du mercredi 8 avril 1992, comptant pour la 8e journée en retard du Championnat national.

« On était tellement épuisé, ce jour-là, que j’ai dormi à 20 heures »

Le mercredi 8 avril 1992, l’ASEC Mimosas, bien que réduite à 9 et menée au score (2-1) après 30 minutes de jeu, avait réussi un véritable exploit lors du match en retard de la 8e journée du championnat national, en battant finalement (2-5) le Stella Club d’Adjamé au Stade FHB. SAM Abouo Dominique nous raconte les coulisses de cette belle victoire.

LE CONTEXTE AVANT LE MATCH

« Depuis trois saisons (1989-1990 ; 1990-1991 ; 1991-1992), l’équipe de l’ASEC Mimosas était invaincue en championnat national. Pour la saison 1991-1992, après 7 journées, on était premier au classement et on totalisait 59 matchs sans défaite pour la troisième saison d’affilée. Le mercredi 8 avril 1992, dans l’après-midi, au stade FHB, on devait disputer notre match en retard de la 8e journée contre le Stella Club d’Adjamé. Cette rencontre était aussi notre 60e en Championnat national depuis la saison 1989-1990. Pour cette opposition, notre entraîneur, Philippe TROUSSIER, avait mis au repos certains titulaires de l’équipe comme le capitaine emblématique GADJI Céli Saint-Joseph, nos recrues nigérianes Benedict IROHA, Ishaya JATAU et notre grand buteur Abdoulaye TRAORÉ dit Ben Badi. Comme on gagnait avec panache, les Actionnaires, très confiants, s’étaient rendus relativement nombreux au Félicia, ce jour ouvrable et la suite des événements allait leur donner raison. »


MAUVAISE PREMIÈRE MI-TEMPS

« Cet après-midi-là, on ne sait toujours pas ce qui nous était arrivé quand la partie a commencé. On a été complètement à l’ouest durant la première période. Rien ne nous réussissait. Au bout de 30 minutes, on était mené au score (2-1) et deux de nos coéquipiers, le défenseur central FALLET Villasco Faustin et le latéral gauche OBOU Arsène avaient été expulsés pour avoir contesté certaines décisions injustes de l’arbitre TIÉMÉLÉ Mian. Réduits à 9, les choses se compliquaient pour nous. On avait quand même réussi à limiter les dégâts pour atteindre la pause sur la marque de 2-1. Le spectre de la fin de notre invincibilité en championnat national se dessinait. »

LE CONSEIL DE GUERRE DE LA MI-TEMPS

« Lorsqu’on est retourné dans les vestiaires, le PCA, Me Roger OUÈGNIN nous y a rejoints avec notre aîné GADJI Céli Saint-Joseph. L’entraîneur Philippe TROUSSIER a demandé de renforcer la défense pour la seconde mi-temps afin de ne pas encaisser d’autres buts. On lui a dit que cette option serait difficile parce qu’à force de subir les assauts adverses, on pouvait encaisser d’autres buts. Le Président Roger OUÉGNIN est intervenu pour dire que si on n’encaissait plus de but, il nous verserait la totalité de nos primes qui étaient de 75000F CFA par joueur. GADJI Céli lui a posé la question suivante: "Président, et s’ils égalisent ?" Le PCA a répondu que si on égalisait et qu’on marquait encore des buts, il nous verserait 50000F CFA pour chaque nouveau but. GADJI Céli a ensuite demandé poliment au Président et à l’entraîneur de nous laisser nous parler entre joueurs. J’ai pris la parole pour proposer que AKA Kouamé joue en libéro tandis que je ferai les essuie-glaces devant lui en coulissant tantôt à droite, tantôt à gauche. Mais qu'il faudrait, dans ce cas, renforcer l’entre-jeu pour obliger les Stellistes à procéder par de longues balles aériennes que j’étais sûr d’enlever de la tête. SOGBIE Jonathan devait jouer seul en pointe. GADJI Céli et les autres coéquipiers ont accepté ma proposition. »


LES STELLISTES COMPLÈTEMENT NOYÉS

« Quand on est retourné sur l’aire de jeu pour la seconde période, on a complètement noyé les joueurs du Stella Club qui passaient leur temps à nous compter. Ils se demandaient si on n’était pas revenu à 11 sur le terrain parce qu’on les dominait littéralement. Ce jour-là, tous les coéquipiers se sont défoncés. Mais GOUAMÉNÉ Maxime et SOGBIE Jonathan ont été au-dessus du lot. On a réussi à égaliser, puis à marquer trois autres buts. AKOUPO N’Cho Jonas et ONÉBO Maxime, les attaquants de pointe du Stella Club, me demandaient : "Petit, comment faites-vous pour nous dominer de la sorte alors que vous êtes en infériorité numérique ?" Je leur répondais à chaque fois, "Grand-frères, notre Président a promis d’augmenter nos primes de 50000F CFA après chaque but". À un moment donné, alors qu’on menait au score (2-5), on entendait le Président Roger OUÉGNIN crier depuis la tribune officielle : "Arrêtez de marquer ! Arrêtez de marquer !". On a finalement remporté la partie (2-5) et prolongé à 60 matchs notre invincibilité en championnat national.

Pour la petite histoire, mes aînés du Stella Club que sont AKOUPO Jonas, ONÉBO Maxime et même mon meilleur ami d’aujourd’hui en France, N’GUESSAN Serge, ne m’ont pas adressé la parole pendant un bon moment.

Après la victoire, c’était la grande joie sur le terrain, puis dans les vestiaires, mais aussi dans les tribunes et partout en ville. Quant à nous les joueurs, on était tellement épuisé ce jour-là que j’ai dormi à 20 heures. »

Content created and supplied by: Zeusscommunication (via Opera News )

Tags:      

asec mimosas
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Vives tensions entre Yvidero et Coach Hamon Chic : la web humoriste désavouée

2 hours ago

41 🔥

Vives tensions entre Yvidero et Coach Hamon Chic : la web humoriste désavouée

Rattrapée par ses paroles sur le mariage, Emma Lohoues se justifie

4 hours ago

4107 🔥

Rattrapée par ses paroles sur le mariage, Emma Lohoues se justifie

Emma Lohoues la "poupée barbie" du mariage de Coco Emilia

5 hours ago

196 🔥

Emma  Lohoues la

"Nouveau Look, même goût unique" : la boisson gazeuse VIMTO lance son nouveau look depuis Abidjan

5 hours ago

64 🔥

Coco Emilia dans une robe de mariage sublime, elle fait rêver toutes les demoiselles!

9 hours ago

7535 🔥

Coco Emilia dans une robe de mariage sublime, elle fait rêver toutes les demoiselles!

Nathali Koah encense Samuel Eto'o:" Ce que je suis aujourd'hui et même avant, c'est grâce à lui"

11 hours ago

9126 🔥

Nathali Koah encense Samuel Eto'o:

Il a tatoué ses yeux afin que ceux-ci aient la couleur " noire ". Découvrons Tattoographer Karan

1 days ago

610 🔥

Il a tatoué ses yeux afin que ceux-ci  aient la couleur

La montre la plus chère du monde

1 days ago

560 🔥

La montre la plus chère du monde

L'incroyable bravoure de cette jeune fille handicapée suscite la fascination de l'opinion (images)

1 days ago

2983 🔥

L'incroyable bravoure de cette jeune fille handicapée suscite la fascination de l'opinion (images)

Côte d’Ivoire/Hévéa : la SAPH annonce une usine de transformation de caoutchouc à Soubré

1 days ago

42 🔥

Côte d’Ivoire/Hévéa : la SAPH annonce une usine de transformation de caoutchouc à Soubré

COMMENTAIRES