Sign in
Download Opera News App

 

 

Football / FC Barcelone : Pedri vaut désormais un milliard d’euros

Hier le FC Barcelone annonçait la prolongation de contrat de la jeune pépite espagnole Pedri avec une clause libératoire estimé à 1 milliard d’euros. Et cela a fait grand bruit dans les médias en Europe.

Avant d’aborder le sujet, il serait déjà judicieux de comprendre le concept même de clause libératoire dans les contrats de football.

Ce terme revient à chaque mercato ou à chaque renouvellement de contrat dans certains championnats en Europe. En effet elle est définit comme la clause par laquelle un footballeur peut rompre son contrat afin de rejoindre un autre club. En effet si dès maintenant, un club désire acheter Pedri alors qu’il vient de prolonger pour 6 ans, ce club devra racheter les années de contrats qui lui restent et donc débourser la somme faramineuse d'un milliard d’euros. C’est par ce même procédé que le PSG avait chipé Neymar au Barça en 2017 pour 222 millions. Avec les nouveaux riches de Newcastle et de Manchester City, Barcelone n’as donc pas envie de se faire voler son joyau.

C’est une pratique contractuelle mis en place pour protéger les effectifs des pillages de gros clubs à forte capacité financière. Mais il faut rappeler que cette pratique n’est pas universelle. En effet, elle ne s’applique pas en France. Elle a été quasiment sacralisée en Espagne comme un art contractuel et commercial mais n’existe pas dans l’hexagone. L'article 202 du règlement de la Ligue (LFP) interdit "une clause libératoire prévoyant avant terme, en contrepartie d'une indemnité, la rupture de la relation contractuelle par l'un ou l'autre des cocontractants". Pour la législation française, cela vient en contradiction avec le code du travail.

Et concernant le cas de Pedri, c’est le montant qui choque dans un contexte de crise sanitaire et de difficulté financière. Ce vendredi matin, en Italie, les quotidiens locaux comme Tuttosport et la Gazzetta dello se disent choqué devant de tels montants. La Gazzetta dello Sport aussi est de cet avis. Le Corriere dello Sport, exprime cela sur sa une en disant : «le Barça exagère» avec ce genre de montant. Pour rappel, seul Cristiano Ronaldo quand il était au Real Madrid et Karim Benzema ont disposé d’une telle clause libératoire.

Content created and supplied by: SieurKouame (via Opera News )

Europe FC Barcelone Pedri

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires