Sign in
Download Opera News App

 

 

Aboisso / Drame : la sacristie et le tabernacle de la paroisse St-Jean profané

Depuis un bon moment, l'Église catholique en Côte d'Ivoire en général, et le diocèse de Grand-bassam en particulier font l'objet des actes de vandalisme et de sabotage de la part des individus non identifiés, malheureusement, la paroisse St jean d'Aboisso n'a pas été épargnée de ce scandale.



En effet, un ou plusieurs individus se sont introduits récemment par effraction dans l'édifice religieux nous informe notre source fidèle de la dite église. Après avoir forcé la porte de la sacristie, remué tous les tiroirs, renversé les vêtements liturgiques et détérioré tout ce qui se trouvait sur leur passage, les cambrioleurs ont ensuite profané le tabernacle. C'est avec émoi que les fidèles et le clergé paroissial le constatent au petit matin.

Un fidèle, M KKK très affecté par la nouvelle de la profanation de la paroisse , regrette cet acte qu’il juge abominable, ajoutant toutefois que le Christ étant miséricordieux et que tout est grâce. Cependant, il suppose que cet acte doit avoir été posé par un chrétien qui connaît bien l’Église et la fréquente.

Une fidèle qui a voulu garder l’anonymat estime que celui qui a posé un tel acte a fait un blasphème et n’a pas la crainte de Dieu. Pour elle, « le tabernacle représente un lieu sacré pour le chrétien catholique et le fait de casser, c’est comme si on a désacralisé le lieu ».

Un laïc consacré qui a voulu également garder l’anonymat reste convaincu que celui qui a profané l’Église deviendra un grand converti à l’image de l’apôtre Saint-Paul qui a tué de nombreux chrétiens, s’est confessé et a annoncé l’Évangile.

Sachant que Dieu sévit contre ceux qui profanent son temple, le clergé paroissial appelle les autorités sécuritaires à ne pas fermer l'œil devant un tel phénomène.

Cette paroisse avait reçu la visite des malfrats dans le mois de mars qui a eu comme pour trace indélébile la profanation de la statue de la Sainte Vierge Marie de la grotte du dudit lieu, rappelle-t-on.


Notons qu'une messe de << réparation >> a été célébrée comme l'indique le droit canonique, par le Père Daniel, curé de la dite paroisse.


La lecture nourrit l'âme comme le pain nourrit l'homme. Abonnez-vous pour recevoir des vraies informations.

Content created and supplied by: BKHM_13e_Apotre (via Opera News )

aboisso côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires