Sign in
Download Opera News App

 

 

Football en Côte d'Ivoire : Jacques Anoma dit pourquoi les clubs ivoiriens ont des difficultés

Photos/Le président Jacques Anoma sur le plateau de l'émission.

* Pour l'élection à la FIF, il fait une proposition surprenante

 Jacques Anoma est une personnalité connue dans le monde du football en Côte d'Ivoire. Ceci, pour avoir dirigé la fédération ivoirienne de Football pendant de longues années, et il est le président de l'Académie football Abdoulaye Diallo(Afad). 

Le président Anoma qui sait beaucoup des réalités du football ivoirien était l'invité de l'emission " La Grande Team" sur La 3, hier mardi 07 septembre.

 Entre autres points débattus, il y avait celui des récurrents problèmes que rencontrent les Clubs ivoiriens. A la question de savoir pourquoi nos clubs ont toujours de sérieux problèmes d'argent et n'arrivent pas à s'en sortir, l'ancien président de la FIF a été clair dans sa réponse : 

" Lorsque vous regardez aujourd'hui les dirigeants des clubs, vous devez tout de suite comprendre qu'il y a une différence entre les dirigeants d'avant et ceux de nos jours. Ceux du passé étaient d'abord des gens passionnés et qui avaient des moyens financiers. Ils injectaient beaucoup d'argent dans le sport, leur propre argent dans leur club. Je prends le cas de Simplice Zinsou pour le cas de l'Africa, et moi-même mon cas avec l'Afad. Mais vous devez savoir que la donne a changé aujourd'hui. Il faut que les dirigeants des clubs ivoiriens soient des managers. Ils doivent chercher des entreprises qui vont les sponsoriser. C'est de ça qu'il s'agit. Moi, ça fait des années que je n'ai plus injecté un seul sou dans le club, mais j'ai cherché et j'ai trouvé. Lorsque la mairie du Plateau a exprimé son besoin d'avoir un club pour la commune du Plateau, j'ai sauté sur l'occasion, et aujourd'hui l'AFAD est devenu un club de la Commune. Il faut aller vers les collectivités territoriales, les entreprises, leur faire des propositions. Elles ont envie d'avoir un club à travers lequel, elles ont aussi envie de se faire connaître. Tant qu'il n'y a pas d'initiatives au niveau des dirigeants, nos clubs auront toujours des problèmes " a souligné l'invité.

Sur le cas de l'élection du futur président de la FIF, l'ancien dirigeant de l'institution souhaite un consensus autour du choix :

" Il faut mettre tous les candidats dans une chambre et leur demander de se choisir un seul qui va présider la FIF. Ils sont obligés de choisir quelqu'un entre eux" propose Anoma.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

côte d'ivoire fif grande team jacques anoma

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires